Aleix Espargaro espère que Redding va tirer Aprilia vers le haut



Sam Lowes viré, Aleix Espargaro a un nouveau coéquipier : Scott Redding. Pour l’Espagnol, ce nouveau duo pourrait permettre à Aprilia de franchir un cap supplémentaire.

Arrivé chez Gresini Aprilia cette année, Aleix Espargaro a réalisé une saison 2017 intéressante. Terminée à la quinzième place, elle a vu l’Espagnol se battre régulièrement dans le top-10, voire aux portes du top-5. Sans ses huit abandons et son forfait en Malaisie, Espargaro aurait sans doute terminé parmi les dix premiers du championnat du monde de vitesse moto.

Il est maintenant temps de passer à la vitesse supérieure, et Espargaro compte sur son nouveau coéquipier, Scott Redding. « Je veux qu’il soit fort, parce que j’ai des problèmes avec la moto que je n’arrive pas à régler, annonce-t-il comme reporté par nos confrères de Motorsport-Total. Scott est un pilote très rapide. Quand mon frère a remporté le titre Moto2, Scott l’a poussé dans ses limites. J’espère que nous pourrons revoir le Scott de la Moto2, et qu’il m’aidera à développer la RS-GP. Il est grand et pas beaucoup plus lourd que moi. » 

Disant cela, Aleix Espargaro fait référence à l’un des problèmes majeurs rencontrés : le poids de sa machine, légèrement supérieur au poids minimum de 157 Kg. L’Espagnol confie qu’il souffre en début de course, lorsque le réservoir est plein. À Valencia, il a essayé une nouvelle selle et une distribution de poids différente ; Redding découvrait dans le même temps sa nouvelle moto (nous avons reporté ses impressions ici).

« Je lui ai parlé et je lui ai demandé comment il trouvait la moto. La Ducati est très différente de l’Aprilia : il m’a dit que le moteur est difficile et la moto lui semble un peu plus lourde. Il semble avoir des problèmes similaires aux miens, ce qui est bien car cela fixe des objectifs clairs pour cet hiver », se réjouit Espargaro. À voir si ce nouveau duo Aprilia permettra au constructeur italien de se hisser au niveau de ses adversaires.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de