MotoGP et chutes en 2017 : Sam Lowes conserve son titre



Dans les résultats regardés de près au terme d’une saison de Grand Prix, il n’y a pas que le nombre de victoires, de meilleurs tours en course ou passés comme leader ni même la récolte de pole-positions. Il y a aussi la somme des accidents subis en une année d’exercice. Marc Márquez a démontré que cet indicateur n’était pas forcément synonyme d’échec. Mais une fois encore, le désormais sextuple titré fait exception. Car le champion, en la circonstance, est un Sam Lowes habitué des bacs à graviers. Comme l’an passé.

Il y a un an, l’Anglais s’était fait ainsi remarquer en Moto2 et il a confirmé son goût à défier plus que de raison la gravité cette fois encore. Avec 31 chutes, Sam Lowes a plus que testé la solidité de son Aprilia et la patience de son team. Marc Márquez suit avec 27 accidents, qui auraient pu être plus nombreux sans la dextérité du pilote à se sauver de situations les plus désespérées. Álvaro Bautista complète le podium en étant tombé à 26 occasions.

Les plus aguerris parmi les titulaires ont été Valentino Rossi qui n’a tâté le bitume qu’à quatre occasions alors que la fiabilité d’Andrea Dovizioso exsude de ses seulement six fautes à regretter.

Sinon, il y aura eu 1 126 chutes, toutes les catégories confondues en 2017. C’est 64 de plus que l’an dernier. On rappellera qu’en 2006, on ne comptait que 647 accidents… 313 pilotes sont tombés en MotoGP, au lieu de 98 en 2006. Le Grand Prix le plus douloureux cette année aura été Misano avec 140 chutes. Au Mugello, il n’y en a eu que 28.

1.            Sam Lowes (Aprilia) 31

2.            Marc Márquez (Honda) 27

3.            Álvaro Bautista (Ducati) 26

4.            Cal Crutchlow (Honda) 24

5.            Aleix Espargaró (Aprilia) 19

6.            Loris Baz (Ducati) 15

6.            Karel Abraham (Ducati) 15

6.            Andrea Iannone (Suzuki) 15

9.            Jack Miller (Honda) 14

10.          Johann Zarco (Yamaha) 12

11.          Scott Redding (Ducati) 11

11.          Pol Espargaró (KTM) 11

13.          Tito Rabat (Honda) 10

14.          Dani Pedrosa (Honda) 9

14.          Danilo Petrucci (Ducati) 9

14.          Jorge Lorenzo (Ducati) 9

17.          Jonas Folger (Yamaha) 8

17.          Alex Rins (Suzuki) 8

19.          Maverick Viñales (Yamaha) 7

19.          Bradley Smith (KTM) 7

21.          Héctor Barberá (Ducati) 6

21.          Andrea Dovizioso (Ducati) 6

23.          Valentino Rossi (Yamaha) 4

24.          Sylvain Guintoli (Suzuki) 2

24.          Kotha Nozane (Yamaha) 2

24.          Mika Kallio (KTM) 2

24.          Michele Pirro (Ducati) 2

28.          Broc Parkes (Yamaha) 1

28.          Michael van der Mark (Yamaha) 1

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] de la saison. Un « titre » qu’il avait conservé en 2017, puisque le Britannique était tombé 31 fois. De retour en Moto2, le Britannique espérait jouer les premiers rôles. Mais sa saison a une […]

[…] Depuis son arrivée en Moto2, Sam Lowes est rapide (3 victoires, 11 podiums) mais il n’arrive pas à jouer le titre de champion du monde. Et pour cause : il n’est pas régulier, notamment parce qu’il chute souvent. Un problème qui s’est aussi posé lors de son année effectuée en MotoGP (31 chutes). […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store