Takaaki Nakagami : « Beaucoup de travail à faire »



Transféré de la catégorie Moto2, Takaaki Nakagami a effectué ses premiers tests MotoGP au guidon de la RC213V. Le Japonais, s’il prend ses marques, reconnaît que le défi est de taille.

Nouveau rookie, Takaaki Nakagami a pu faire connaissance avec sa nouvelle monture à Valencia et Jerez. Le pilote LCR Honda a bouclé, à Valencia et Jerez, « deux tests qui m’ont aidé à comprendre la Honda. Mais à Sepang, en janvier, tout sera encore différent : il y aura des températures élevées, et l’humidité a une grande influence. Physiquement, c’est un défi. Je dois donc bien me préparer. »

Dans le passé, le Japonais avait déjà roulé en 1000 cm3 lors des 8 Heures de Suzuka. « C’est utile en termes de condition physique, mais pas dans des domaines comme l’électronique. La puissance est complètement différente. En fait, j’ai commencé de zéro. J’ai encore besoin de comprendre certaines choses pour être rapidesen MotoGP. Mais mon équipe, et surtout mon chef d’équipe Ramon Aurin, a beaucoup d’expérience. Il a travaillé avec Dani Pedrosa, et aussi Jack Miller. Je peux aussi voir les données de mon coéquipier. Tout cela est précieux.

À Valencia, j’ai roulé avec la moto 2017 de Jack. Là aussi, nous avons commencé avec son set-up, mais son style de pilotage est très différent et nous avons changé beaucoup de choses. À Jerez j’ai expliqué ce que je voulais, mais je dois d’abord apprendre la moto et les pneus. Les tests se sont bien passés, j’ai progressé. L’équipe est satisfaite. Cal a aussi été d’une grande aide pour moi. J’ai été autorisé à le suivre, ce qui n’était pas facile car il est une seconde plus rapide. Il me soutient. Nos motos sont différentes mais il a beaucoup d’expérience. »

Nakagami va passer l’hiver au Japon, où il a prévu de franchir un cap supplémentaire pour être fin prêt d’ici le Grand Prix du Qatar. « J’ai déjà un nouvel entraîneur, qui a travaillé avec Alex Crivillé il y a plusieurs années. Je dois changer beaucoup de choses pour devenir plus fort, physiquement et mentalement. Il y a beaucoup de travail à faire. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de