Ducati pense déjà à fidéliser ses pilotes, mais à quel prix ?



En MotoGP, 2018 sera une saison marquée par un marché des transferts en ébullition. A la fin de la campagne, en effet, tous les ténors verront leur présent contrat s’achever. Autant dire que les négociations entre les pilotes et leurs actuels employeurs s’engageront bien avant ce terme. Le curseur du marché sera placé par la décision d’un Valentino Rossi de poursuivre, ou pas, sa carrière. Mais chez Ducati, on a déjà son propre souci…

Et ce souci, c’est la différence énorme entre les émoluments versés à Jorge Lorenzo et ceux réglés à Andrea Dovizioso. 12,5 millions d’euros pour l’un et dix fois moins pour l’autre. Pourtant, en 2017, c’est bien DesmoDovi qui a joué le titre mondial jusqu’au dernier Grand Prix, après avoir raflé six victoires. Contre aucune pour le Majorquin. Une situation qui va poser question au moment d’entrer dans les négociations. Si l’augmentation pour Dovizioso relève de la justice élémentaire, la baisse éventuelle pour Lorenzo paraît compliquée à faire admettre par l’intéressé, au palmarès fleuri, même s’il reste en friche !

Sur cette question le manager Paolo Ciabatti commente : « l’objectif est de renouveler avec nos deux pilotes jusqu’au-delà de 2020 et avant même que le championnat ne commence. Ducati a beaucoup investi sur un pilote qui a déjà gagné trois titres mondiaux et qui devrait être capable de nous rétribuer en retour par des victoires ». Voilà le message clair. Sur Dovizioso, le même ajoute : « Ducati fera ce qu’il faut pour montrer à Dovi que les performances accomplies en 2017 ont été aussi importantes pour lui que pour nous. Nous lui montrerons notre gratitude ». 

Autant dire que les résultats pour Lorenzo ont plutôt intérêt de vite arriver dès les premiers moments de la saison 2018… Quant à Dovizioso, Honda et Yamaha ont eu beau nier leur intérêt à son égard, on a du mal croire que ses marques resteraient les bras croisés si l’Italien devenait libre sur le marché…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de