Franco Morbidelli : « Écrire ma propre histoire »



Nouveau en catégorie reine, Franco Morbidelli est (trop) souvent comparé à Valentino Rossi dans les médias. L’Italien, lui, espère écrire sa propre histoire. Il l’a confié à Madrid lors d’un événement organisé par Estrella Galicia.

Vainqueur de huit Grands Prix Moto2 en 2017, Franco Morbidelli arrive fort d’un titre de champion du monde acquis avec mérite. Dès ses premiers essais, l’Italien a su se montrer rapide en roulant en 1’31.786 à Valencia, à seulement une seconde de Valentino Rossi. Un compatriote auquel il est souvent comparé. « C’est une pression supplémentaire, regrette-t-il. Je dois la supporter, vivre avec. En Italie, il n’y a qu’un Rossi. Je crois que c’est comme en Espagne, il n’y a qu’un Marquez. Il est impossible d’être comme eux. Je vais essayer d’écrire ma propre histoire. »

« Je connais Valentino depuis que j’ai 13 ans, poursuit-il. Il m’a beaucoup appris. C’est clair que maintenant nous allons être rivaux, et qu’il va seulement me regarder. Je dois apprendre par moi-même. Je ne crois pas que c’est lui qui va m’expliquer comment faire, comme ce fut le cas auparavant. Et c’est normal, j’aurais fait pareil. »

Arrivé chez Estrella Galicia 0,0 Marc VDS en 2016, Franky Morbido grimpe en catégorie reine dans la même structure, qu’il connaît donc bien. Un avantage, selon lui : « Venir en MotoGP en connaissant l’équipe, ses membres, comment ils travaillent, cela fait un moins gros choc. C’est un choc plus petit. Mes deux premiers tests ont été très bons. Je m’améliore petit à petit. »

Quant à ses ambitions, l’Italien veut d’abord « bien apprendre à piloter la moto lors des tests, apprendre des grands de la catégorie. Ensuite, bien se préparer pour les premières courses. C’est ma première année et pendant le mondial je dois progresser. Je ne sais pas quels seront mes résultats, nous verrons cela après quatre ou cinq courses ». Rendez-vous le 18 mars prochain au Qatar pour son premier Grand Prix MotoGP.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de