Hervé Poncharal : « Le châssis 2016 Yamaha n’était pas meilleur que celui de 2017 »



La saison 2017 n’aura pas été exactement celle espérée par une usine Yamaha qui avait bien commencé son ouvrage avant de se désunir et de rentrer dans le rang. Un revirement mis sur le compte d’un nouveau châssis pourtant convaincant lors des premiers Grands Prix. Une frustration à Iwata d’autant plus marquée que, pendant ce temps, la version 2016 de la M1 faisait le bonheur du team satellite Tech3 en général et du débutant chevronné Johann Zarco en particulier. Le malheur des uns a-t-il fait le bonheur des autres ? Pour le patron Hervé Poncharal, tout n’est pas si simple…

Une version pourtant appuyée par Valentino Rossi lui-même qui a déclaré : « les derniers tests se sont bien passés. On a essayé le châssis 2016 et on en est arrivé à la conclusion que la version 2017 était moins bonne ». Une expertise repise de volée par le patron de Tech3 : « si cela avait été si facile, ils seraient rapidement revenus à la moto précédente. Je ne sais pas où ils ont fait une erreur, mais ce n’est pas très fairplay de résumer les solides résultats de Johann Zarco avec cet argument ».

« Cela me fait toujours rire quand les gens disent que l’on avait un meilleur package que celui donné aux pilotes du team officiel. Ils ont décidé de revenir au 2016 à Valence et suivant leur logique, ils auraient dû être d’entrée plus rapides que Johann. Mais ça n’a pas été le cas. Nous n’avons pas de motos officielles. Et ça concerne aussi le cadre, le moteur, les suspensions et l’aérodynamique ».

Le Français enfonce le clou : « Johann a essayé la version 2017 et il en a conclu qu’elle était meilleure que sa machine 2016. Je lui avais dit de se faire sa propre opinion en ne tenant pas compte de tout ce qui avait été raconté. Il est resté objectif. Il l’a aussi essayée à Sepang et il recommencera à la tester en janvier prochain en Malaisie ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de