Cal Crutchlow : « le gel des moteurs ? Un désastre ! »



La saison prochaine, les écuries qui, en 2017, n’ont pas réussi à accrocher un podium (Aprilia, Suzuki et KTM), auront la possibilité de continuer à développer leurs moteurs. Pour les autres, en revanche, le développement du bloc moteur sera congelé.   

Pour Cal Crutchlow, cette réglementation est une catastrophe car le propulseur reste le cœur de la machine, le point central du développement et le sceller en début de saison pourrait avoir des conséquences catastrophiques.

« C’est un désastre, car le moteur est la partie la plus importante, mais elle doit être scellée dès le début de la saison et cela crée beaucoup de problèmes.

L’ensemble du développement dépend du moteur. On essaye d’améliorer celui de l’année précédente, alors, s’il est bon, vous n’avez pas besoin d’apporter beaucoup de changement et vous pouvez commencer à envisager le reste.

Chez Honda, je ne dirais pas que nous avons du mal avec notre bloc, mais c’est probablement le domaine où nous devons travailler le plus soigneusement. Mais c’est la première partie que nous devons sceller. Les moteurs doivent être gelés et nous ne pouvons rien y faire. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de