Un Grand Prix en ville ?



Et si le championnat du monde MotoGP se rendait sur un circuit urbain ? Carmelo Ezpeleta en a évoqué l’hypothèse dans les colonnes du journal espagnol Expansión.

Une « ville au climat chaud » : c’est en ces termes que Carmelo Ezpeleta, à la tête de la Dorna, qualifie la ville qui pourrait accueillir un Grand Prix MotoGP en circuit urbain. « Un projet solide » pour une future course dont la ligne droite serait située en ville, tandis que le paddock se trouverait dans un centre d’exhibition.

Le championnat du monde de vitesse moto s’est déjà déroulé sur des routes habituellement ouvertes à la circulation, mais l’intégralité des Grands Prix – dix-neuf en 2018 – se tiennent sur des circuits fermés et dédiés à cela. Le mondial passerait donc là dans une nouvelle dimension. Ce n’est toutefois pas pour demain car le format actuel ne permet pas d’intégrer plus de 20 épreuves au calendrier.

Les candidats à l’organisation d’un Grand Prix sont nombreux. Ezpeleta parle d’une « liste de huit pays » désireux d’accueillir une course, alors que la Thaïlande va intégrer le calendrier en 2018 – et que la Finlande devrait suivre en 2019 ou 2020.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de