Fuligni, le poulain de Rossi, arrive en Moto2



Federico Fuligni ne fait pas officiellement partie de la VR46 Riders Academy mais il passe beaucoup de temps avec le groupe. L’Italien participera en 2018 à son premier championnat du monde.

Federico Fuligni : le nom ne vous est peut-être pas inconnu, et pour cause puisqu’il a déjà participé à 13 Grands Prix dans sa carrière. L’Italien a en effet effectué plusieurs wild-cards depuis 2014 pour le Team Ciatti, Kiefer et Forward en 2017. Le public l’a notamment vu à l’oeuvre à Misano il y a quelques mois, où il remplaçait son compatriote Lorenzo Baldassarri et a marqué son premier point en championnat du monde.

Avant cela, Fuligni avait fait ses armes en championnat d’Italie Moto3. Dixième du CIV en 2012 puis quatorzième en 2013, il n’y est pas resté longtemps pour des soucis de taille. En 2017, il a terminé septième du championnat d’Europe Moto2 (CEV) et obtenu un poste de pilote titulaire pour le mondial Moto2 2018. Il sera le coéquipier de Simone Corsi chez Tasca Racing Scuderia.

Après avoir testé sa nouvelle Kalex, l’Italien confie au micro de Tuttomotoriweb avoir « déjà un bon feeling avec l’équipe et la moto, c’est très positif car nous avons beaucoup de travail à faire cette année pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés ». Des objectifs qu’il résume ainsi : « Faire une bonne année d’apprentissage en essayant de m’améliorer course après course, sans m’imposer de limites. Arriver dans le top-3 rookies de l’année ».

Il aura face à lui dans ce classement des rookies de talentueux pilotes comme Joan Mir, Romano Fenati, Jules Danilo, Bo Bendsneyder, Eric Granado mais aussi (et a priori) Héctor Barbera. S’il ne veut pas donner sa prédiciton pour le mondial MotoGP 2018, on imagine fcilement que Fuligni soutient Valentino Rossi, tirant de lui cette leçon : « croire en soi et toujours donner le maximum à chaque instant, sans jamais abandonner » – ce qu’il essaiera de faire en 2018.

Les deux hommes sont amis, à tel point que Federico fait officieusement partie de la VR46 Riders Academy. « L’amitié qui me lie à Vale et à tous les garçons de la VR46 Riders Academy dépasse l’appartenance « officielle » à l’Académie. Pour moi, il est déjà important de faire partie de ce groupe, de s’entraîner tous les jours et de partager de nombreuses expériences. Bien sûr, je serais honoré si je pouvais être « officiellement » un VR46 Riders mais, comme je l’ai dit, ce que je peux déjà partager avec eux est vraiment unique. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store