Michael Bartholemy : La feuille de route pour Morbidelli et Lüthi



Le Champion du Monde 2017 du Moto2, et son dauphin, vont faire cette année leur entrée, dans la cour des grands, le MotoGP.  Il s’agit bien sûr de l’illustre Franco Morbidelli et du talentueux Thomas Lüthi.

Les deux « frères ennemis » du Moto2, vont faire cause commune cette saison, au guidon de leur Honda dans le team Marc VDS.

C’est Michael Bartholemy, Directeur Sportif qui s’exprime ainsi sur le choix de ses deux nouvelles recrues et sur ce qu’il attend de chacun de ses pilotes :

« Choisir Franco était assez logique. Le but de notre équipe est d’obtenir les meilleurs résultats possibles dans la catégorie Moto2 et ensuite de conduire les pilotes dans notre structure MotoGP. Déjà en 2016, nous avons eu une bonne saison avec Franco, maintenant il a remporté le titre. Nous voulions le faire entrer dans la catégorie MotoGP et l’avons signé pour deux ans, ce qui est fantastique. En tant que deuxième pilote, nous voulions garder Jack Miller. Mais il y avait quelques problèmes. Nous avons tout fait pour le garder, mais nous n’avons pas pu changer certaines choses. À la fin, il a opté pour l’équipe Pramac. Nous avons donc dû chercher un autre pilote. Au cours des dernières années, nous nous sommes battus dans la catégorie Moto2 encore et encore contre Tom Lüthi. Je l’ai vu conduire le KTM MotoGP. Ensuite, tout a été résolu rapidement. Je suis content de notre choix ».

Conscient que la transition du Moto2 au MotoGP, ne se fera pas sans mal et prendra du temps, Michael Bartholemy est optimiste sur l’évolution rapide de ses deux pilotes à l’instar de ce qu’a pu faire Marc Marquez dès son arrivée en MotoGp qui « a été très fort tout suite » selon lui.

« Je suis content du contrat de deux ans avec Franco. Donc, il n’a pas la pression de donner tout de suite. Pour nous, progresser le week-end est la chose la plus importante. » indique -t -il.

Interrogé sur la différence d’âge entre ses deux pilotes, l’un ayant 23 ans, Franco Morbidelli et l’autre, Thomas Lüthi, de huit ans, son ainé, il indique :  

 « Vous devriez regarder l’âge du pilote numéro 46. Avec bientôt 39 ans Valentino est toujours là. Bien sûr, il a beaucoup d’expérience dans la catégorie reine, alors que Tom part de zéro, mais je ne pense pas que l’ âge soit important. 23 ans ou 31 ans ne change rien. Il est important que vous vous donniez à 110% et que vous aimiez votre travail. »

« Nous avons eu un mauvais départ avec Tom », a confié le Directeur Sportif. 

 « Il a manqué les premiers essais, mais nous avons organisé des séances d’entraînement pour lui en Espagne : Supermotard, Motocross et Flat Track. J’espère que nous pourrons rattraper les tests manqués dès que possible ».

Avec la machine du Champion du Monde MotoGP en mains, les deux rookies vont devoir s’aguerrir au pilotage de la Honda qui selon Michael Bartholemy « est difficile à conduire, ce qui nécessite de l’expérience ».

L’objectif pour les deux pilotes est en outre, clairement fixé pour cette saison : Voir Franco Morbidelli finir dans le Top 10 et Thomas Lüthi, dans le Top 15. Michael Bartholemy, estimant que compte-tenu de leur propre expérience, ses deux nouvelles recrues en sont capables.

Questionné sur la suite de l’aventure avec Honda après la saison 2018, L’intéressé a répondu :

 « Nous avons fait du bon travail avec Honda ces trois dernières années, ils ont toujours tenu leurs promesses. Nous verrons ce qu’ils nous offrent. Nous verrons si nous récupérons comme la passé une machine d’usine, cela décide en avril ou mai ».

« Ce que je veux, c’est un contrat à long terme avec Honda ou un autre constructeur. Parce que comme çà on sait où l’on va et on est plus serein ».

 

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de