Quand Rossi rendait Michael Schumacher incrédule



Entre 2005 et 2009, Valentino Rossi a eu l’occasion de tester à plusieurs la F1 de chez Ferrari avec, en toile de fond, un possible transfuge de la MotoGP vers le Championnat du Monde monoplaces.

Et comme l’a confirmé Luigi Mazzola, ex ingénieur Ferrari en charge des essais de Rossi, les résultats du transalpin auraient pleinement justifié ce transfuge.

Finalement, le nonuple champion du monde décidait de rester en MotoGP mais non sans étonner Michael Schumacher en personne.   

« Je ne me souviens pas exactement du nombre de tests qu’on a menés avec Valentino Rossi chez Ferrari mais certainement au moins sept.

Au début, Valentino a pris la piste et a fait environ 10 têtes à queue mais lors du dernier test, il avait réussi des temps incroyables. Je me souviens que Michael Schumacher, qui regardait la télémétrie avec moi, avait l’air abasourdi, presque incrédule.

Michael n’était plus là, il s’était retiré. VR aurait certainement pu gagner quelques courses et il aurait certainement pu monter sur le podium. Surtout qu’à l’époque, les tests étaient encore libres. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de