#SepangTest : J.1 : Pedrosa le plus rapide

C’est un Dani Pedrosa déchainé que nous avons retrouvé en cette première journée de tests à Sepang.

En effet, l’Espagnol s’est montré le plus rapide en couvrant un tour en 1’59.427 à seulement quinze minutes du drapeau à damiers.

Il devance ainsi Andréa Dovizioso (Ducati), Jorge Lorenzo (Ducati) qui le suivent de près, à seulement trois dizièmes, Danillo Petrucci et son coéquipier Jack Miller (Alma Pramac Racing) qui emboitent le pas à sept dizièmes et un certain Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) qui ferme la porte de ce top 6.

Le Champion du Monde en titre, Marc Marquez (Repsol Honda) s’aligne à la 7ème place, suivi par notre frenchie, Johann Zarco.

La pluie est venue perturber tout ce petit monde, qui au bout de trois heures seulement, après le début des tests, a enfin pu bénéficier d’une piste relativement sèche permettant ainsi d’aligner les tours et les performances dans de biens meilleurs conditions.

Continuer à préparer les machines avec en ligne de mire, le Quatar, était bien la seule préoccupation teams au-delà des chronos réalisés par les pilotes.

La batterie des nouvelles motos et modifications faites a ainsi déferlé sur la piste :

Chez Repsol Honda notamment, la machine 2018 était bien présente au côté de la précédente. Nouveau moteur, les derniers changements aérodynamiques devaient encore être peaufinés et mise à la comparaison, en termes de performance, avec la version 2017.

Le team Movistar Yamaha MotoGP testait pour sa part un nouveau moteur avec un châssis repensé. Les essais réalisés en novembre ayant été prolifiques, l’objectif étaient ainsi de les confirmer.

Ducati a fait tester à ses pilotes, des nouveautés, à charge de pour eux de les valider ou non sur la machine qui œuvrera au Quatar.

Au sein de l’équipe Monster Yamaha Tech3, l’accent a été mis sur le nouveau carénage et Johann Zarco a pu se familiariser sur une des spécifications 2017 de la YZR-M1.  « Son coéquipier du moment », Yonny Hernández a enchainé les tours en vue d’appréhender et de s’accaparer la moto qu’il découvrait, il termine 23ème.

Le team Red Bull KTM Factory Racing, testait pour sa part le châssis et le moteur tout comme le Team Suzuki Ecstar avec leurs pilotes, Alex Rins et Andrea Iannonne qui terminent au rang 11 et 16.

Chez EG 0,0 Marc VDS, Franco Morbidelli et Tom Lüthi, les petits nouveaux venus du Moto2, découvraient leur moto et la catégorie reine et finissaient 18 et 27ème.

Dane le team Reale Avintia, Tito Rabat et Xavier Siméon ont terminé 15 et 26ème.

L’hiver a été consacré à la répartition des poids, sur le moteur et l’électronique chez Aprilia racing Team Gresini. Ses pilotes Áleix Espargaró et Scott Redding finissent 14 et 21ème. Le team ne s’est dit, pas satisfait.

Du mécontentement également dans le team Angel Nieto : Álvaro Bautista qui a terminé 20ème après s’être fait éjecter de sa GP17. Son coéquipier Karel Abraham finissant pour sa part au rang 24 sur le modèle 2016.

Alma Pramac Racing testait pour sa part l’aérodynamisme de sa machine.

Chez LCR Honda, Cal Crutchlow a évolué sur le dernier prototype en vue de peaufiner les réglages au niveau du châssis et de l’électronique. Le japonais Takaaki Nakagami, tout fraichement arrivé de la Moto2 s’est illustré au guidon de la version 2017 en finissant 12ème. Un bon début pour le rookie.

Le Rendez-vous de la deuxième journée de tests est fixé à cette nuit 3h00, heure française.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de