Hernandez dernier du #SepangTest, oui mais…



Appelé pour remplacer Jonas Folger chez Tech3 à Sepang, Yonny Hernandez a progressé tout au long des trois jours d’essais mais termine bon dernier.

Comment juger les résultats de Yonny Hernandez à Sepang, où viennent de se dérouler des essais hivernaux ? Alors qu’il se préparait pour son championnat du monde Superbike, le Colombien a finalement pris la route de Malaisie pour remplacer, sur la M1 de l’équipe Tech3, l’Allemand Jonas Folger forfait pour la saison.

Avec 134 tours dans les bras (47 dimanche, 49 lundi, 38 mardi), Yonny Hernandez a donc découvert la M1. Son meilleur tour a baissé à chaque session, terminant finalement à 2’01.223. Dans sa carrière en MotoGP, il n’avait jamais roulé aussi vite à Sepang puisque son chrono de référence était de 2’01.557 (Octo Pramac Ducati, 2015).

Des 26 pilotes présents en Malaisie (donc hors les testeurs spécifiques aux marques et Michele Pirro resté un jour), Yonny Hernandez a été le plus lent sur l’ensemble des trois journées (classement ici). Vingt-sixième, il a terminé à 2,393 secondes de Jorge Lorenzo, à 1,712 seconde de son coéquipier (provisoire ?) Johann Zarco ou encore à 97 millièmes de Thomas Lüthi, rookie et vingt-cinquième.

En termes de performance pure, le natif de Medellín a encore du travail. D’un autre côté, il découvrait une nouvelle machine, n’a cessé de progresser et termine finalement avec un retard respectable par rapport aux meilleurs – d’autant plus sur une piste aussi longue que celle de Sepang. Difficile, donc, de juger le Colombien sur ces trois journées. Nous lui laissons le soin de la conclusion :

« Ce fut un test très positif et une expérience fantastique. Au cours du dernier jour j’ai à nouveau pu améliorer, mais je pense que je suis capable d’aller encore plus vite. Passé midi je n’ai pas trop roulé, néanmoins j’ai descendu mes chronos et beaucoup appris. Les deux dernières sorties furent difficiles, en particulier parce qu’il faisait incroyablement chaud.

Nous avons essayé deux motos et j’ai réalisé que mon feeling avec la Yamaha s’améliorait. Cela va sans dire que la 25ème place n’est pas celle que je veux, mais je peux dire que je suis ravi d’avoir pu avancer durant ces trois jours. » À noter que les dirigeants du Monster Yamaha Tech3 dévoileront le nom de celui qui remplacera Folger en 2018 avant les prochains essais, prévus en Thaïlande.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de