2018 : KTM en force sur la grille



Avec 22 pilotes répartis dans les trois catégories, KTM peut avoir des ambitions pour sa saison 2018.

En MotoGP, les deux pilotes titulaires en 2017 ont été reconduits. « La prochaine étape devrait être le top-5 », clame Pit Beirer. En particulier pour Pol Espargaro, parvenu à terminer à quatre reprises parmi les 10 premiers d’un Grand Prix l’an dernier. Bradley Smith, plus en difficulté (29 points marqués, presque deux fois moins que son coéquipier espagnol), devra lui devenir un membre régulier du top-10 avant de viser plus haut.

Dans la catégorie intermédiaire, la fin de saison dernière a été tonitruante pour KTM avec trois podiums consécutifs pour le paire Miguel Oliveira-Brad Binder à Phillip Island, Sepang puis Valencia (dont trois victoires pour le Portugais). Avec les départs de Franco Morbidelli et Thomas Lüthi, nul doute que les deux pilotes Red Bull KTM Ajo ont toutes les chances de passer l’année aux avant-postes. « KTM arrive très fort », a prévenu Hervé Poncharal.

Mais trois autres hommes utiliseront aussi des châssis de la marque autrichienne. Le premier est Suisse et s’appelle Dominique Aegerter ; alors que l’équipe Kiefer Racing a failli ne pas être présente (et s’est séparée de Sandro Cortese), Domi aura finalement sa chance. Objectif retour sur le podium, lui qui n’y est plus monté depuis le Grand Prix d’Italie 2015.

La structure CGBM Evolution (Swiss Innovative Inverstors.com) alignera elle aussi des KTM pour Sam Lowes et Iker Lecuona. Si le jeune espagnol doit encore prendre la mesure de la Moto2, Sam Lowes est lui déterminé à gagner pour revenir en MotoGP. Fred Corminboeuf ne le cache pas : il veut que son team conserve « son statut de prétendant à la couronne ».

Enfin en Moto3, KTM tentera d’inverser la tendance après une saison 2017 dominée par Honda (17 victoires sur 18). Livio Loi a rejoint la nouvelle structure Reale Stylobike ; Bester Capital Dubai a fait confiance au duo espagnol Jaume MasiaMarcos Ramirez ; le Sky Racing Team VR46 alignera deux pilotes italiens, Nicolo Bulega (qui veut « rester silencieux ») et Dennis Foggia ; MC Saxoprint retrouve KTM avec Marco Bezzecchi et Jakub Kornfeil ; duo hispano-italien dans le team Angel Nieto avec Andrea Migno et Albert Arenas ; le CIP tente un coup entre l’expérimenté John McPhee et le débutant Makar Yurchenko ; RBA BOE Skull Rider conserve Gabriel Rodrigo et remplace Juanfran Guevara (parti volontairement) par Kazuki Masaki ; Philipp Oettl poursuit dans la petite catégorie chez Schedl ; enfin, Red Bull KTM Ajo réduit ses effectifs et recrute Darryn Binder, en espérant qu’il suive les traces de son grand frère.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de