#ThaiTest, J3 : Pedrosa prend le meilleur sur Zarco et Marquez



La dernière journée du second test de l’année a livré son verdict et s’il est largement favorable à Honda avec pas moins de 4 machines sur 6 dans le top 8, il est plutôt inquiétant pour Yamaha, en demi-teinte pour Ducati et Suzuki et décevant pour Aprilia et KTM.

Chez Honda, on se félicite évidemment de la première place de Dani Pedrosa, largement sous la barre des 1.30 mais on se félicite également d’avoir dominé les trois journées de tests avec Crutchlow le premier jour, Marquez le second et Pedrosa aujourd’hui.

Mais le motif de satisfaction général vient probablement du fait que la RCV semble très bien née puisqu’on ne peut que souligner l’énorme performance de Takaaki Nakagami, rookie et huitième du jour.

Chez Honda la hiérarchie du jour est donc la suivante : Pedrosa en tête avec Crutchlow troisième, Marquez, qui, aujourd’hui, n’a pas su descendre sous la barre des 1.30, quatrième, Nakagami huitième, Morbidelli treizième et Tom Lüthi dix-neuvième.

Avant de clore le chapitre Honda, on notera que si Marquez n’est pas descendu sous la barre des 1.30 aujourd’hui, c’est aussi parce que ce n’était pas son objectif. En effet, le Champion du Monde s’est adonné à une simulation de course plutôt impressionnante.

Enfin, on signale également le retour du bras oscillant en carbone déjà testé la saison dernière mais jamais vu en course.  

Chez Yamaha, en revanche, c’est la soupe à la grimace en cette troisième journée. Si hier, Viñales avait sauvé de peu l’honneur de la version 2018 de la M1 face à la version 2016 utilisée par Zarco, aujourd’hui l’usine boit le calice jusqu’à la lie avec la dixième place de Valentino Rossi à 730 millièmes de Dani Pedrosa et Maverick Viñales, douzième à 809 millièmes.

La satisfaction d’Iwata, mais on peut légitimement douter que les japonais se réjouissent des résultats d’une version 2016 de leur machine, vient une fois de plus de Johann Zarco qui réussit la belle performance de s’intercaler entre Pedrosa et Crutchlow à 86 petits millièmes de l’espagnol.

Chez Ducati, les motifs de satisfaction viennent avant tout de la performance de Jack Miller, sixième, même si ici aussi, c’est une version 2017 de la machine qui ramène les meilleurs résultats.

Quoiqu’il en soit, Dovizioso n’est pas loin puisqu’il ne pointe qu’à deux millièmes de l’australien.

Tito Rabat confirme ses excellents résultats avec une très très belle neuvième place, Petrucci est onzième mais les inquiétudes viennent évidemment de Jorge Lorenzo, contraint de se contenter de la 22ème place devant Xavier Simeon et sa GP16 mais derrière Syahrin !

Chez Suzuki aussi, il y a motif à se réjouir mais on ne s’attendait peut-être pas à ce que ce motif soit donné par Alex Rins.

En effet, l’espagnol a une fois de plus largement dominé Andrea Iannone. Rins est cinquième et Iannone quinzième à plus de cinq dixièmes de son équipier.

Les déceptions les plus fortes viennent évidemment de KTM avec la seizième place de Smith et la dix-septième de Kallio et d’Aprilia avec la quatorzième place d’Espargaro et la dix-huitième de Redding.

Le prochain test aura lieu au Qatar, du 1er au 3 mars.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de