#ThaiTest, Rossi (12e) : « Nous avons du travail… »

Il n’y a pas eu de miracle à Buriram, pour la fin des tests organisés en Thaïlande. Douzième, Valentino Rossi est toujours en difficulté au guidon de sa nouvelle M1.

« Je suis très inquiet » : tel était le ressenti de Valentino Rossi à l’issue de la première journée de tests à Buriram (lire ici). Deux jours plus tard, le Docteur tire toujours un bilan mitigé. Certes, il est passé de 1’31.1 (vendredi) à 1’30.8 (samedi) puis 1’30.5 (dimanche). Mais le pilote Yamaha n’est que douzième au classement des essais, et cède plus de 7 dixièmes au meilleur chrono de Dani Pedrosa.

« Je pense qu’aujourd’hui nous avons progressé, confie-t-il tout d’abord après son roulage du dimanche. J’ai tourné en 1’30.5, mais malheureusement j’ai fait une erreur à la fin d’un bon tour, sinon nous aurions pu faire un 1’30.2 et nous sommes tous proches. » En effet, moins d’une seconde sépare Dani Pedrosa (1er) de Jorge Lorenzo (16ème).

Mais Rossi n’en reste pas moins douzième, battu par son coéquipier Maverick Viñales et archi-devancé par le pilote satellite Johann Zarco, meilleur pilote Yamaha. « Comme l’an dernier, il est difficile de comprendre où nous en sommes, reconnaît-il. Beaucoup de pilotes étaient forts en Malaisie et ici ils souffrent, et vice-versa. Nous devons nous améliorer, parce que nous n’avons pas fait tant de progrès par rapport à l’année dernière, en particulier au sujet de l’électronique. Nous avons beaucoup de travail à faire et pour le moment nous devons nous y atteler. Mais c’est la situation d’aujourd’hui, peut-être qu’au Qatar ce sera mieux. »

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de