#ThaiTest, Rossi (12e) : « Nous avons du travail… »



Il n’y a pas eu de miracle à Buriram, pour la fin des tests organisés en Thaïlande. Douzième, Valentino Rossi est toujours en difficulté au guidon de sa nouvelle M1.

« Je suis très inquiet » : tel était le ressenti de Valentino Rossi à l’issue de la première journée de tests à Buriram (lire ici). Deux jours plus tard, le Docteur tire toujours un bilan mitigé. Certes, il est passé de 1’31.1 (vendredi) à 1’30.8 (samedi) puis 1’30.5 (dimanche). Mais le pilote Yamaha n’est que douzième au classement des essais, et cède plus de 7 dixièmes au meilleur chrono de Dani Pedrosa.

« Je pense qu’aujourd’hui nous avons progressé, confie-t-il tout d’abord après son roulage du dimanche. J’ai tourné en 1’30.5, mais malheureusement j’ai fait une erreur à la fin d’un bon tour, sinon nous aurions pu faire un 1’30.2 et nous sommes tous proches. » En effet, moins d’une seconde sépare Dani Pedrosa (1er) de Jorge Lorenzo (16ème).

Mais Rossi n’en reste pas moins douzième, battu par son coéquipier Maverick Viñales et archi-devancé par le pilote satellite Johann Zarco, meilleur pilote Yamaha. « Comme l’an dernier, il est difficile de comprendre où nous en sommes, reconnaît-il. Beaucoup de pilotes étaient forts en Malaisie et ici ils souffrent, et vice-versa. Nous devons nous améliorer, parce que nous n’avons pas fait tant de progrès par rapport à l’année dernière, en particulier au sujet de l’électronique. Nous avons beaucoup de travail à faire et pour le moment nous devons nous y atteler. Mais c’est la situation d’aujourd’hui, peut-être qu’au Qatar ce sera mieux. »

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store