#ThaiTest : Lorenzo veut de la GP17 dans la GP18



Jorge Lorenzo n’a terminé que seizième des essais de Buriram. En difficulté, le pilote Ducati attend encore que la GP18 progresse sur certains aspects.

Fin janvier, Jorge Lorenzo quittait la Malaisie en étant l’homme le plus rapide de tous les temps à Sepang. Environ deux semaines plus tard, le bilan est nettement moins satisfaisant en Thaïlande : l’Espagnol n’a réalisé que le seizième temps, battu par quatre autres pilotes Ducati (Jack Miller, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Esteve Rabat) et pointé à 948 millièmes de Dani Pedrosa.

Sur le circuit Chang, Lorenzo s’est même retrouvé au guidon de son ancienne GP17. Il le justifie ainsi : « Je voulais comparer le nouveau cadre avec l’ancien. En Malaisie j’ai vu que la GP18 avait des aspects positifs, mais il y a d’autres choses négatives. L’idéal serait d’avoir un mix des deux machines, mais ce n’est pas aussi simple. »

En clair : si sa nouvelle Desmosedici lui convient, il y a encore du travail à faire pour qu’il soit entièrement satisfait. Il est par ailleurs intéressant de noter que si l’an dernier, Lorenzo répétait qu’il adaptait son style de pilotage à la machine, les choses sont en train de changer. L’ancien champion du monde rassure toutefois : « Je sais que la GP18 a un meilleur potentiel, et si je devais choisir avec quelle moto commencer la saison, je dirais elle. »

Mais quant à savoir quel prototype sera utilisé lors des prochains essais au Qatar, Por Fuera est moins sûr de lui. « Difficile de répondre maintenant. Je préfère attendre et comprendre le travail que les mécaniciens vont faire dans les prochaines semaines. Peut-être qu’ils parviendront à transférer les solutions d’une moto à l’autre et faire un mix. Nous avons besoin d’attendre et être patients. Malheureusement, avec la GP18 j’ai souffert avec les réglages et je manquais de confiance avec l’arrière. »

Si le clan Movistar Yamaha est visiblement à la peine (lire ici pour Valentino Rossi, là pour Maverick Viñales), le Ducati Team n’est pas non plus au mieux. Sur l’ensemble des sessions hivernales de Sepang et Buriram, l’écurie Repsol Honda est pour l’instant celle qui s’en sort le mieux.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de