Valentino Rossi : Honda mène la danse, Yamaha aux abois !

C’est un Valentino Rossi mécontent qui a quitté la Thailande avec une moto fourbe qui pendant trois jours durant, a ainsi joué avec ses nerfs, lors des tests de Buriram. Pire encore, les problèmes censés avoir été réglés à Sepang ont refait surface, accentuant un peu plus le sentiment de piloter une moto qui n’en faisait qu’à sa tête, tel un chien fou.

Les responsables : L’électronique, les problèmes d’accélérations, l’usure prématuré du pneu arrière ont ainsi terni le weekend de l’Italien et mis quelques entraves, à l’approche du Qatar, sur son chemin vers un dixième titre mondial.

Selon Rossi, je cite : « cela va prendre du temps afin qu’une réponse au problème d’accélération soit trouvée car ce n’est pas un test qui suffira ». Le gros problème est que vous ne savez jamais ce à quoi vous attendre, et c’est ça qui est perturbant. »

Et de poursuivre en ces termes :

« Et tout le monde roule très fort et est très proche en termes de chronos, entre le matin et l’après-midi, la tendance peut très vite s’inverser. C’était désagréable car je n’avais pas un bon feeling avec les pneus Michelin. C’était un test difficile pour Yamaha, j’étais plus satisfait en Malaisie qu’ici, nous espérons quand même que les choses iront mieux au Qatar. À l’heure actuelle, Honda semble être une longueur d’avance sur tout le monde. Concernant Ducati, leurs résultats sont comme les nôtres, en dent de scie, nous nous en remettons ainsi au destin et verrons la suite des événements au Qatar ».

 

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de