Hervé Poncharal veut signer Hafizh Syahrin



Hervé Poncharal ne le cache plus : il veut engager Hafizh Syahrin en MotoGP pour pallier au forfait de Jonas Folger en 2018.

Appelé en dernière minute pour remplacer Jonas Folger, Hafizh Syahrin faisait ce week-end ses débuts en MotoGP sur le circuit Chang. Pour le Malaisien, les essais hivernaux en Thaïlande constituaient à la fois une première en catégorie reine, et un véritable test pour savoir s’il allait ou non être aux côtés de Johann Zarco en 2018. 

Comme nous l’avons rapporté hier, les premiers essais de Syahrin se sont révélés convaincants (lire ici pour plus de détails). Aujourd’hui, Hervé Poncharal, team-manager de Monster Yamaha Tech3, est très clair : il veut le jeune malaisien dans son box en 2018.

Interrogé sur sa performance en Thaïlande, Poncharal souligne d’abord les circonstances : « Il faut bien garder à l’esprit que Hafizh n’était absolument pas préparé, qu’il était parti pour son projet Moto2. […] Une certaine pression pesait sur ses épaules à Buriram. Jamais un Malaisien n’avait piloté de MotoGP avant lui. Il avait également un certain handicap comparé à d’autres rookies comme Takaaki, Franco, Tom ou Xavier qui avaient déjà quelques kilomètres au compteur. Il se devait d’être performant, sans pour autant chuter et dans ces conditions il est facile de commettre une erreur. »

Terminant à moins de 2 secondes de Dani Pedrosa, Syahrin a rempli son contrat et même devancé Karel Abraham et Xavier Siméon. « Il a franchement fait du superbe travail, se réjouit Poncharal. Il a progressé à chacune des journées et il finit à seulement 1.7 seconde du meilleur, sachant qu’il est loin d’avoir atteint son plein potentiel. Je suis vraiment bluffé ! En plus, c’est quelqu’un hors piste qui est super humble, super agréable. Et puis clairement, j’ai toujours considéré Monster Yamaha Tech3 comme un team junior, autant dire que Hafizh colle tout à fait au profil. »

Vous l’aurez donc compris : Poncharal veut une paire Zarco-Syahrin en 2018. Mais tout n’est pas aussi facile que cela en a l’air. « Ma volonté est de le garder pour toute la saison 2018, mais je dois avant tout convaincre l’ensemble de mes partenaires. Aujourd’hui, il n’y a rien de décidé, néanmoins je ne vous cache pas que je serais très déçu, si on ne parvenait pas à trouver un accord. Je pense que nous avons trouvé un pilote qui cadre tout à fait avec ce que nous recherchons. Suite au retrait très malheureux et très tardif de Jonas Folger, c’est certainement la meilleure solution qui se présente à nous. »

Au regard des circonstances, du peu de temps qu’il reste avant le premier Grand Prix, du fait qu’en Moto2 tout a déjà été fait pour que la place de Syahrin soit libérée (lire ici), de la satisfaction d’Hervé Poncharal et de ce que représente l’accesion à la catégorie MotoGP d’un Malaisien, il est désormais très probable qu’Hafizh Syahrin soit l’heureux élu appelé à combler le vide laissé par Jonas Folger.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de