Tech3 avec KTM en 2019 ?



KTM succédera-t-il à Yamaha dans l’équipe Tech3 ? Parmi les pistes étudiées, celle-ci est aujourd’hui la plus sérieuse.

C’est l’une des informations de la semaine : le Grand Prix de Valencia 2018 sera le dernier pour l’équipe Tech3 avec Yamaha. Les dirigeants de la structure française ont décidé de se séparer des Bleus après vingt ans de partenariat. Cependant, Tech3 sera bien en MotoGP l’an prochain. Hervé Poncharal a d’ailleurs déclaré que « une offre, qui comporte ce que nous attendions depuis des années, nous a été faite [pour 2019]… Je ne pouvais pas refuser ».

À présent, toute la question est de savoir avec quel constructeur Tech3 va s’associer. Aujoud’hui, la piste la plus probable mène à KTM. L’an dernier, Stefan Pierer – PDG de KTM – n’avait pas caché sa volonté de disposer d’une équipe satellite en MotoGP dès 2019. Et les Autrichiens ont prévu de fournir à cette équipe un matériel similaire à celui d l’équipe d’usine. Est-ce cela, « l’offre qui comporte ce que nous attendions depuis des années » ?

De son côté, Hervé Poncharal s’est régulièrement montré enthousiaste devant les performances réalisées par KTM pour ses débuts en MotoGP. Contacté par Speedweek, le team-manager n’a pas souhaité s’exprimer quant au matériel qui sera utilisé en 2019. En saura-t-on plus le 12 mars, jour où le Red Bull KTM Factory Racing version 2018 sera officiellement présenté à Salzbourg ?

Autre argument qui renforce cette hypothèse est la présence actuelle de Johann Zarco chez Tech3. Le Français, qui espérait une place chez Movistar Yamaha en 2019, devra sans doute faire une croix sur les Bleus en cas de prolongation de Valentino Rossi. Alors, où aller ? Aprilia ? Non. Ducati ? Peu probable. Suzuki ? Peu envisageable. Repsol Honda ? Difficile à dire pour l’instant.

Chez KTM, Stefan Pierer n’a jamais caché son intention de recruter Johann Zarco. « C’est le pilote que j’envisage le plus sérieusement du monde pour 2019 », confiait-il fin 2017. « Son contrat avec moi expire après la saison 2018 », poursuit Poncharal. Chez Tech3 ou dans l’équipe Factory, peu importe : le fait est que le Français attire KTM. Et sa signature vend plus de rêve que celle de (par exemple) Bradley Smith.

Enfin, il faut également souligner que les deux pilotes KTM – Pol Espargaro et Bradley Smith – sont passés par Tech3. Et que le constructeur autrichien a annoncé que son équipe satellite lui permettrait de faire grimper ses pilotes de la catégorie Moto2 ; un chemin que Tech3 connaît pour avoir emprunté, notamment en 2017 avec Zarco et Folger. Faire émerger les talents de demain est dans l’ADN de l’équipe.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de