Dall'Igna justifie le #ThaiTest de Lorenzo

Très à l’aise en Malaisie, Jorge Lorenzo a eu du mal à confirmer en Thaïlande. Son supérieur, Gigi Dall’Igna, garde confiance.

En l’espace de quelques jours, Jorge Lorenzo est passé de la lumière à l’ombre. À Sepang, l’Espagnol a surpris tout le monde en pulvérisant le record du tour du circuit, terminant les premiers essais hivernaux de l’année 2018 en tête. Mais à Buriram, les choses se sont moins bien passées et il ne s’est classé que seizième.

Patron de Ducati Corse, Gigi Dall’Igna ne veut toutefois pas s’alarmer : « Lorenzo a souffert pendant ces trois journées, reconnaît-il. Il ne pouvait pas freiner fort et n’était pas à l’aise sur la moto, donc il ne pouvait pas pousser comme il le voulait ». Mais il rappelle derrière que « à Sepang, la GP18 a bien fonctionné avec Dovi, Jorge et Petrucci ».

Sur le circuit Chang, Lorenzo a alterné GP18 et GP17. Il voudrait de l’ancienne Desmosedici dans la nouvelle (lire ici), mais Dall’Igna rassure : « Afin d’être calme et rapide, il était très important pour Jorge d’essayer à nouveau la GP17, car il est crucial de pouvoir éliminer tous les doutes dans la tête du pilote. D’autant plus que nous avons eu l’occasion d’évaluer le nouveau châssis sur deux circuits, ce qui est très important. »

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store