Casey Stoner ne reviendra jamais, affirme Ciabatti



Casey Stoner ne participera jamais à un Grand Prix en tant que wild-card. Paolo Ciabatti a douché les derniers espoirs des supporters du champion du monde australien.

La présence de Casey Stoner dans le clan Ducati n’est pas pour rien dans les récentes performances de la marque italienne, tout comme le développement qu’il fait sur la Desmosedici. L’Australien, seul champion du monde MotoGP de l’histoire de Ducati, est désormais le pilote de test phare du constructeur. Et il ne sera rien de plus.

Relancé par Speedweek, le directeur sportif Paolo Ciabatti l’a définitivement certifié : il n’y aura pas de wild-card pour Stoner, ni en 2018, ni jamais. « Bien sûr, nous l’espérions depuis longtemps, mais nous n’avons pas d’autre choix que d’oublier ce sujet, regrette-t-il. Casey l’a clairement dit. S’il y avait une vraie chance, c’était le GP d’Autriche 2016. Mais cela n’a pas fonctionné pour différentes raisons. Ce n’est maintenant plus d’actualité. »

Il y a quelques jours, Stoner avait effectivement affirmé avoir été « près de revenir et disputer à nouveau un Grand Prix à deux reprises » (lire ici). Mais pourquoi donc cette course de Spielberg ? « À l’époque, la retraite de Casey depuis 2012 n’était pas si lointaine, explique Ciabatti. En outre, le Red Bull Ring était nouveau pour tous les pilotes. Personne n’avait de référence. Casey avait également testé là-bas deux jours avant et était très compétitif. En plus de cela, Ducati n’avait plus gagné une seule course depuis 2010. Pour diverses raisons, cela n’a pu être mis en place. Maintenant nous savons tous que cela n’arrivera plus jamais. Malheureusement. »

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de