Xavier Siméon fait le tour de la question avec nous avant de commencer son tour de la planète [Interview]



Alors que nous savons maintenant depuis quelques jours que Xavier Siméon effectuera l’intégralité du championnat du monde Moto2 au guidon de la Mistral 610 du team Tech3, MotoGP Inside a fait avec lui le point sur son futur : team, ambitions, composition de son équipe technique… Nous n’avons pas non plus oublié de lever quelques interrogations qui demeuraient au sujet de la moto qui lui serait fournie et qui étaient dues en partie à l’appellation de son écurie, Tech3 B.

La signature de ce contrat a mis en relation RTL et l’écurie Tech3 et nous voulions savoir avec plus de précisions les raisons qui ont présidé à cet accord du côté du team. Ils disposaient déjà de deux bons pilotes, avec Mike di Meglio et Bradley Smith mais la raison est ailleurs et l’expertise que Xavier Siméon pourra fournir pour le développement de la Mistral 610 a semble-t-il fait pencher la balance dans le bon sens: « le team de Bormes les Mimosas a de suite manifesté son intérêt à l’idée d’avoir une troisième moto en piste et surtout pilotée par un francophone. La raison en est, qu’ayant décidé de développer eux-mêmes leur propre châssis, vu les qualifications de leur ingénieur, Guy Coulon, ils ont besoin d’énormément de feedback. Feedback qui leur a manqué l’année dernière puisque, mis à part les quelques coups d’éclat de Takahashi, dont une victoire en Catalogne, leurs pilotes sont tombés trop souvent que pour apporter une aide précieuse au développement de la moto ».

Le jeune pilote belge, qui nous avait confié qu’il voulait, si possible, travailler avec l’équipe technique mise à pied par la décision de sa précédente écurie de se retirer du championna

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de