Honda HRC : Stefan Bradl : "Des similarités existent entre la Honda de 2017 et celle de de 2014"



A la suite de sa chute en Championnat du Monde Superbike à Portimao Le 16 septembre 2017, lui occasionnant une sérieuse blessure au poignet, c’est un Stefan Bradl requinqué qui enfourchera pour la seconde fois, en tant que pilote d’essai, la Honda, lors des tests du HRC, fin mars à Jerez.

Lors du test de Sepang du 24 au 26 janvier 2018, ce dernier avait reconnu que des similarités existaient entre la machine de 2014 qu’il connait bien et la moto 2017. Cependant les résultats obtenus n’étaient pas au rendez-vous puisque ce dernier perdait encore 0,5 secondes sur son collègue pilote d’essai Honda Hiroshi Aoyama et 1,8 secondes pilote KTM Mika Kallio.

Interrogé sur sa blessure, il a répondu :

« Oui, je vais bien jusqu’ici. Je pense que ça devrait aller au moment du test de Jerez. Je m’entraîne aussi en parallèle en faisant du motocross et j’ai aussi prévu d’aller skier à Alta Badia. Mon poignet m’a fait souffrir aux tests de Sepang et les mauvaises conditions météorologiques n’ont rien arrangé en termes de résultats. Je savais qu’après 4 mois et demi d’absence, ce serait dur de revenir et d’être au top de ma condition physique. La douleur s’est faite surtout ressentir dans les changements de direction et les virages à gauche».

Interviewé à propos des sensations qu’il a eu lors des tests de Sepang à renouer le lien avec la Honda de 2017 cette fois, il a répondu en ces termes :

J’ai ressenti des choses que je connaissais déjà. Des choses familières qui me font dire que la moto n’est pas si différente de celle que j’ai pilotée en 2014. A Sepang, les temps au tour n’ont pas eu d’importance. J’avais cependant une bonne vitesse. À Jerez, on continuera à avancer et à progresser et il est bon aussi de pouvoir se comparer par rapport à la concurrence, cela motive d’autant plus ».

  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de