Andrea Iannone met le feu au Mugello et relance le championnat



Andrea Iannone s’impose au Mugello en Italie après un super mano a mano avec l’espagnol Pol Espargaro. Le suisse Tom Lüthi complète le podium.

Dès les premiers tours, les quatre hommes forts du championnat (Marquez, Espargaro, Iannone et Lüthi) se sont portés en tête de la course. Pol Espargaro a tenté de s’échapper mais il s’est fait rattraper par l’Italien Andrea Iannone qui a porté une attaque décisive dans le dernier tour.

Tom Lüthi et Bradley Smith se sont battu pour la troisième place mais c’est le suisse qui a eu le dernier mot. L’anglais, au guidon de sa Mistral-610, réussit sa course la plus aboutie de la saison sur piste sèche. Le nouveau carénage apporté par Tech-3 semble porter ses fruits. Marc Marquez n’est pas sur le podium ce qui est assez rare pour le souligner. Sa « contre-performance » du jour permet à ses adversaires de le recoller au classement du championnat du monde.

Scott Redding du team belge Marc VDS Racing se classe sixième. La surprise du jour vient de Takaaki Nakagami. Le jeune japonais, rookie dans la catégorie, a fait le spectacle pendant la première moitié de la journée. Il s’est même permis de mener pendant quelques instants. Il termine finalement 7ème.

Johann Zarco termine dixième en partant de la dix-huitième position sur la grille. Le français peut nourrir de grands regrets. Sans cette pénalité (+15 places sur la grille) qui lui a été infligée il aurait sans doute pu jouer les premiers rôles en têtes. L’autre tricolore, Mike di Meglio a chuté.

Week-end noir pour Xavier Simeon (Tech-3) qui lui aussi n’a pas vu l’arrivée.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments