Honda ou Yamaha pour Johann Zarco, son rêve peut il devenir réalité?



Depuis l’annonce du divorce entre Tech3 et Yamaha, le moins que l’on puisse c’est qu’il est un pilote à qui l’ont fait des yeux doux tant son talent est grand et tant sa route est déjà bien tracée pour aller jusqu’au sommet. On parle bien sûr de Johann Zarco. 

Il fut un temps pas si reculé où l’on partait en chasse des meilleurs pilotes, où on les faisait signer à la fin de l’été puis jusqu’à la fin du printemps. Désormais, tout est bouclé avant même le début du championnat de quoi affoler toutes ces petites fourmis, allant des teams manager aux pilotes notamment, qui s’agitent et se pressent dans le paddock.

Il n’est jamais trop bon de se précipiter et c’est l’option retenue par Johann Zarco et son manager Laurent Fellon, indiquant qu’ils veulent prendre leur temps pour choisir la meilleure opportunité en vue d’accompagner Johann vers le sacre ultime. 

Le choix de Yamaha Factory de ne pas fournir une moto officielle pourrait mettre le français hors-jeu, avec un M1 « mixte » d’éléments nouveaux et anciens (châssis 2016, moteur 2017 et spécifications 2018), ne partageant pas le même matériel que les équipes officielles, au moins sur le papier. Mais les problèmes d’Iwata pourraient jouer en sa faveur, car les motos de Rossi et Vinales ne semblent pas encore prêtes se mesurer à Honda et Ducati. Il est à noter que dès la saison 2017, la satellite de Yamaha s’est avérée plus audacieuce et compétitive que la moto officielle. Une solution doit donc être trouvée pour l’année prochaine en tout état de cause. 

Pas évident d’ores et déjà, que KTM lié à Tech3 jusqu’en 2021, soit en mesure de garantir à Johann un podium en MotoGP dès 2019.

Donc quel constructeur potentiel ? Suzuki, Aprilia ?

Il est fort à parier qu’en cas d’échec d’Andréa Iannone sur la GSX-RR 2018, il serait éjecté aussi sec et un lorgnage en direction du français pourrait effectivement avoir lieu.

Concernant Aprilia, c’est Laurent Fellon qui  répond :

 « Il y a aussi Aprilia qui m’a contacté. Tout le monde m’appelle, mais je veux que Johann gagne le Grand Prix.  Il s’est concentré sur son travail, faisant de son mieux, puis nous reviendrons aux négociations. Inutile de vouloir courir dans toutes les directions pour tout gagner. Nous procéderons par élimination, petit à petit, après que tout le monde fera les choses à leur façon … Il faut une bonne moto, donc une machine officielle. Tout d’abord, Johann a besoin de ça, le reste viendra tout seul »

« Au Qatar, il a prouvé une fois de plus qu’il pourrait être le pilote Yamaha le plus rapide, en Thaïlande il a brillé là où Valentino et Maverick ont ​​déçu, en Malaisie il a rejoint les officiels. Des performances qui attendent d’être confirmées dans les premières courses, même si Dovizioso et Marquez le désignent déjà comme le principal concurrent à battre. D’autre part Johann Zarco sait bien qu’il faut rester came, serein et que d’agréables surprises pour l’avenir pourraient aussi peut être venir de Honda ou Yamaha. Même si l’on sait que l’on peut se diriger ailleurs, vers Aprilia et Suzuki. Nous sommes en position d’attente ».

 

(Source : Tuttomotoriweb: https://www.tuttomotoriweb.com/motomondiale/zarco-attende-rossi-pedrosa-aprilia-suzuki-uscite-secondarie/147044/)

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store