#QatarGP, Zarco (8e) : « Je ne pouvais plus utiliser le pneu »



Johann Zarco a mené une partie du Grand Prix du Qatar. Huitième à l’arrivée, il est revenu sur sa performance et les problèmes rencontrés.

Déçu, Johann Zarco ? Sans doute, mais le Français veut relativiser. Parti depuis la pole position, il a passé une bonne partie de la course de Losail en tête, avant de perdre des positions dans la dernière partie du Grand Prix. La faute, comme il l’explique, à ses pneumatiques.

« La course a été bonne. Partir de la pole position était une bonne sensation et une bonne occasion de se battre avec les meilleurs, se réjouit-il. J’ai pris un bon départ et j’ai pris le dessus, parce que je voulais mener la course et j’étais plutôt à l’aise ici. Certes incapable d’être plus rapide que les autres, mais personne ne m’a dépassé. J’ai essayé de bien contrôler le grip arrière, pour toujours avoir des possibilités de sortir du virage, ce qui fonctionnait bien. »

Puis sont venues les difficultés : « À sept tours de la fin, j’ai essayé de pousser un peu plus pour faire peut-être un écart, mais déjà pendant la course j’avais un sentiment de limite avec l’avant, que je n’ai pas connu pendant l’entraînement. Quand les autres m’ont rattrapé à cinq tours de la fin, j’ai vraiment compris que je ne pouvais plus utiliser correctement le pneu avant du côté droit, et c’est pourquoi je ne pouvais pas me battre. »

Terminer huitième quand on a un temps joué la victoire est forcément décevant. Le pilote Tech3 veut cependant souligner que franchir l’arrivée est déjà un petit succès. « C’était vraiment difficile. Quelques fois je suis presque tombé, alors finir huitième était mieux que rien, car dans ces conditions c’est déjà bien de terminer la course. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de