#QatarGP, Iannone : « un petit problème que nous pouvons résoudre facilement »



Le weekend qatari d’Andrea Iannone, si on le compare à celui de 2017, n’a pas spécialement été mauvais avec un top 5 le vendredi et en FP3 et la septième place en FP4.

Malheureusement, il manquait quelque peu ses qualifications avec une onzième place qui le mettait en difficulté pour la course.

Et dimanche, les choses ne s’amélioraient pas spécialement avec une neuvième place en course, pas trop loin du bon groupe mais suffisamment pour être exclu de la bagarre.

Toutefois, la saison dernière et à l’inverse de ce weekend, il avait chuté après 10 tours en n’ayant jamais donné l’impression de voir de la lumière au bout du tunnel.   

« Eh bien, si nous comparons cette course à celle de l’an dernier, nous nous sommes améliorés, ce qui est le principal point positif d’aujourd’hui. Je ne suis pas vraiment satisfait du résultat mais je ne suis pas être malheureux non plus. Je me sentais en confiance sur la moto et je pense qu’elle a un potentiel. Mon départ était bon et j’ai gardé le rythme avec le groupe de tête. Malheureusement, après quelques tours, j’ai commencé à perdre confiance en l’avant, le même problème que samedi. Je pense que c’est principalement dû au fait que les conditions de piste étaient fort si différentes de celles du test, donc je pense que c’est un petit problème que nous pouvons résoudre facilement. Comme je ne pouvais pas trouver cette confiance, je n’ai pas voulu pousser trop fort et risquer de chuter, c’était important de terminer la course. Nous travaillons bien, je suis confiant pour les prochaines courses et je suis impatient d’être en Argentine. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de