2019 : Marc VDS, décision en Argentine ?



Yamaha, Honda, Suzuki : quel constructeur équipera l’équipe Marc VDS l’an prochain ? L’information devrait être connue d’ici peu.

Le mercato de la saison 2019 bat son plein, chez les pilotes comme chez les équipes. En cause notamment : la séparation de Tech3 et Yamaha, de même que la volonté de Suzuki d’avoir une deuxième équipe satellite, ou encore la recherche pour Yamaha d’un remplaçant au team Tech3.

La structure Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, libérée de son contrat avec Honda à la fin de l’année 2018, est désormais au centre de ces négociations. Comme il l’avait déjà laissé entendre auprès de Speedweek, Michael Bartholemy a confirmé avoir « grandement avancé [sur ce dossier] en marge du Grand Prix du Qatar. Nous avons eu plusieurs réunions et c’était important que Marc y assiste. La situation est désormais un peu plus claire, mais nous n’avons rien de décidé ! ».

« Il nous manque encore quelques éléments, répète-t-il. J’ai dit que j’aimerais prendre une décision aux environs de la fin mars – début avril. Nous sommes sur la bonne voie. » La fin du mois de mars arrivant, il y a fort à parier que la décision sera plutôt connue au début du mois d’avril. Et quel événement coïncide avec cette période ? Le Grand Prix moto d’Argentine, prévu le week-end du 8 avril.

Quant aux rumeurs annonçant que trois constructeurs – Yamaha, Honda et Suzuki – étaient sur le coup, Michael Bartholemy confirme. « Ceci étant nous ne sommes pas encore en mesure d’affirmer quoi que ce soit. Comme je l’ai dit, nous avons une idée plus précise de ce que nous propose chacun d’eux. Mais il nous faut encore un peu de temps, pour comprendre dans quelle direction nous sommes en train d’aller. »

Le fait que d’autres équipes, comme l’Angel Nieto Team, soient intéressées pour changer de marque, contraint Marc VDS à se prononcer rapidement. Selon nos informations, Yamaha est pour l’instant en pole position sur ce dossier. Dans le même temps, Honda a un train de retard : Bartholemy s’en est ouvertement ouvertement pris à la marque, qu’il tient pour responsable du départ de Jack Miller. Par ailleurs, Cal Crutchlow et LCR bénéficient d’un meilleur matériel que celui donné à VDS. Et il n’a reçu l’offre de Honda qu’au Qatar.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de