Tardozzi : le #QatarGP prouve que Marquez sera « l'homme à battre »



Champion du monde sortant, Marc Marquez a débuté la saison par une deuxième place juste derrière Andrea Dovizioso. Sur un circuit comme Losail, cela veut dire beaucoup.

Sacré champion du monde MotoGP en 2013, 2014, 2016 et 2017, Marc Marquez aborde la saison 2018 dans l’optique de décrocher une cinquième couronne en catégorie reine. Le premier Grand Prix de l’année, au Qatar, s’est achevé par une deuxième place pour le pilote Honda, qui a lutté jusqu’au bout avec Andrea Dovizioso (27 millièmes d’écart à l’arrivée).

Pour Marquez, un tel résultat signifie beaucoup. « La manche du Qatar est unique par rapport aux autres du calendrier, et nous sommes conscients que ce n’est pas l’une des plus faciles pour nous », prévenait l’Espagnol avant la course. Et Losail n’est en effet pas le circuit qui réussit le mieux, à Marquez (dernière victoire en 2014) comme à Honda (trois succès en quinze éditions).

Marquez a même obtenu le deuxième meilleur résultat de sa carrière au Qatar puisque, outre sa victoire en 2014, il n’avait jamais terminé deuxième. Davide Tardozzi, team-manager de l’équipe Ducati, ne s’y trompe pas. Pour Crash.net, il confie que « Dovi craint Marc parce que [Losail] est un circuit plus pour Ducati que pour Honda. Mais Marc était là. Il est le champion du monde et il l’a démontré. Marc a tout le respect de Dovi parce qu’il sait qu’il est l’homme au battre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de