Argentine, MotoGP, FP1 : Pedrosa frappe le premier !



Battu au Qatar, Dani Pedrosa veut corriger le tir en Argentine. Il s’est montré le plus rapide à l’issue de la FP1, même si les écarts avec ses poursuivants sont faibles.

Indécise jusqu’au bout, la première séance d’essais libres de Termas de Río Hondo a finalement tourné à l’avantage du clan Honda. Andrea Iannone, qui avait tourné en 1’40.386, était pourtant en passe de créer la surprise au guidon de sa Suzuki. Il a été battu, dans les derniers instants, par deux hommes roulant armés de RC213V.

Le premier d’entre eux, et le plus rapide, n’est autre que Dani Pedrosa. L’officiel Repsol est descendu en 1’40.303 sous le soleil argentin, soit 42 petits millièmes de mieux que Cal Crutchlow. Le Britannique, déjà quatrième au Qatar, est plus que jamais à l’aise au guidon de sa machine, certes satellite mais dont le matériel est fourni par le HRC.

Le premier pilote Yamaha au classement s’appelle Johann Zarco, quatrième à 3 dixièmes de Pedrosa. Il devance l’Australien Jack Miller, surprenant (ou pas ?) leader du clan Ducati après cette première session. Marc Marquez est sixième devant son rival Valentino Rossi, distancé de 522 millièmes par rapport au leader. Les Ducatistes Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo et Danilo Petrucci complètent le top-10.

Vainqueur du Grand Prix en 2017, Maverick Viñales est treizième et en difficulté, même devancé par le second pilote Tech3 Hafizh Syahrin. Ce-dernier est d’ailleurs le meilleur rookie de la FP1 devant, dans l’ordre, Takaaki Nakagami (dix-huitième), Franco Morbidelli (dix-neuvième), Xavier Siméon (vingt-deuxième) et Thomas Lüthi (vingt-troisième). Karel Abraham ferme la marche.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de