Argentine, Moto3 : Arbolino, la pole puis la pluie !



Tony Arbolino partira en pole position du Grand Prix Moto3 d’Argentine. Une première ligne inédite puisque complétée par Marco Bezzecchi et Gabriel Rodrigo.

On s’attendait à une qualification surprenante en Argentine, et la météo a en effet bouleversé la hiérarchie. Météo froide, ciel nuageux : difficile, pour la piste de Termas de Rio Hondo, de sécher ce samedi. La séance a donc débuté sur un goudron à moitié humide, bien que les trajectoires privilégiées par les pilotes étaient plus ou moins sèches.

Les acteurs de la catégorie Moto3 ont donc chaussé les slicks dès les premières minutes, et les chronos n’ont cessé de descendre. Une stratégie semblait faire l’unanimité : se dépêcher de faire un bon chrono avant que la pluie ne refasse son apparition. Et la pluie est effectivement revenue sur le circuit, à une douzaine de minutes du drapeau à damiers.

Le classement de la qualification s’est donc paralysé alors qu’il restait encore quelques tours aux pilotes. Dans ces conditions, le plus rapide est un jeune italien de 17 ans : Tony Arbolino. Le pilote Honda, qui remplace Romano Fenati chez Marinelli Snipers, n’avait jamais fait mieux que cinquième en qualif’. Il décroche donc la première pole position de sa carrière en Argentine.

Derrière lui, Marco Bezzecchi assure le doublé italien et obtient lui aussi sa première première-ligne de sa carrière. Le local de l’étape Gabriel Rodrigo partira troisième, et essaiera donc de monter sur son premier podium devant son public. Le Malaisien Adam Norrodin, à l’aise dans ces conditions, ouvrira la deuxième ligne devant Enea Bastianini et Fabio di Giannantonio. Niccolo Antonelli complète un top-7 où figurent 5 italiens.

Vainqueur du Grand Prix du Qatar, Jorge Martin s’est fait piéger et n’a pu enregistrer que le neuvième temps, juste derrière son dauphin au championnat, Aron Canet. Mais au regard de leurs performances et des scénarios habituels des courses de la catégorie, les deux espagnols ont toutes leurs chances. Sur le podium à Losail, Lorenzo Dalla Porta partira lui quinzième. Grosse déception pour John McPhee, second en 2017 et qui s’élancera depuis le vingt-deuxième rang de la grille.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de