Bilan mitigé pour le team belge Marc VDS Racing au Mugello



Scott Redding et Mika Kallio, du team belge Marc VDS Racing, ont respectivement fini cinquième et onzième du Grand Prix d’Italie au Mugello.

Si l’anglais se satisfait de ce résultat sur un circuit qu’il ne lui réussit pas, le finlandais est frustré. Il a rencontré des problèmes de vibrations qui ont ruiné sa course.

« Le pneu avant que nous avons utilisé aujourd’hui a mis quelques tours avant de bien fonctionner. Je n’ai donc pas pu attaquer au début de la course.  Il m’a fallu un certain temps avant d’être en confiance et de pouvoir pousser. Une fois que les pneus étaient bien en température, j’ai pu gagner quelques places assez rapidement mais je n’avais pas le rythme nécessaire pour me battre pour le podium. Vers la fin, j’ai réussi à rattraper Marquez mais il était difficile à doubler. Dans le dernier tour je l’ai dépassé mais il m’a repassé dans la dernière ligne droite. Je suis content de marquer des points important ici, au Mugello, sur un circuit qui a toujours été difficile pour moi. J’ai hâte d’être à Indy qui est circuit radicalement différent. »

« La moto a bien fonctionnée au début, j’ai pu dépasser assez vite dans les premiers tours. Je pensais pouvoir remonter sur le groupe de tête mais finalement ça n’a pas été possible. A mi-course, j’ai commencé à avoir des problèmes de dribble sur la moto. C’est un problème récurrent depuis plusieurs courses et ça commence vraiment à être pesant. Pourtant nous avons essayé beaucoup de choses mais aucun d’entre-elles n’ont fonctionné. Aujourd’hui le chattering m’a clairement pénalisé et ralenti. Je suis déçu de finir hors du top 10 pour la première fois de la saison. J’aurai pu faire un top5 sans ce problème. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de