Dani Pedrosa brave la douleur : il va tenter de rouler à Austin



Dani Pedrosa a été opéré la semaine dernière. L’Espagnol souffre mais va essayer de participer au Grand Prix des États-Unis ce week-end.

« L’idée serait de le voir revenir pour Jerez », avait avancé le Docteur Mir après l’opération de Dani Pedrosa. Ce-dernier, tombé lors du Grand Prix d’Argentine après un contact avec Johann Zarco, a été victime d’une fracture distale du radius droit il y a seulement neuf jours. Il a pourtant pris la route d’Austin, où il va essayer de s’aligner sur la grille de départ.

Le pilote Honda se veut rassurant quant à son état de santé. « Depuis mon opération, j’ai commencé à me sentir un peu mieux chaque jour. J’ai fait des exercices pour gagner en mobilité et réduire l’inflammation. Petit à petit je retrouve du tonus musculaire », explique-t-il.

Mais Pedrosa n’est pas pour autant certain de sa participation à la course ce dimanche, aux États-Unis. « C’est difficile de connaître notre véritable potentiel, relativise-t-il. Nous allons sur un circuit difficile, et tant que je ne serai pas sur ma moto je ne serai pas capable de savoir où j’en suis. Ce qui est sûr, c’est que ça vaut le coup de faire le voyage et essayer. Une partie de ma force vient de vos messages de soutien, alors merci beaucoup à tous », termine-t-il en s’adressant à ses supporters.

Septième au Qatar puis tombé en Argentine, Dani Pedrosa est pour l’instant douzième au classement du championnat du monde, à déjà 29 points du leader Cal Crutchlow. L’an dernier, l’Espagnol avait terminé troisième du Grand Prix des États-Unis, sur un circuit d’Austin où il est monté sur le podium trois fois en quatre courses.

Stay tuned !

Rejoignez-nous Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de