#AmericasGP : Marquez veut apprendre de ses erreurs, Rossi ne veut plus y penser



Après la course de Termas de Rio Hondo, ce n’est pas trahir la vérité que de dire que les relations entre Marquez et Rossi se sont quelque pu envenimées.

En cause, la chute de l’italien provoquée par un espagnol optimiste pour certain, hors de contrôle pour d’autres.

Mais au-delà des prises de position des uns et des autres, l’un et l’autre avaient pris rendez-vous avec la presse pour donner une conférence de presse particulière puisque ni l’un ni l’autre n’a été invité à la traditionnelle conférence de presse générale.

Du côté de Valentino Rossi, si l’amertume de la chute est toujours en bouche, la volonté de regarder devant soi semble la plus forte.    

Valentino Rossi : « La seule chose importante est de penser à ce week-end, travailler avec l’équipe, aussi parce que cette piste est très difficile, elle est très longue, il y a beaucoup de virages alors on doit faire notre boulot et je dois donner le meilleur de moi-même …j’ai regardé la course et je pense toujours les choses que j’ai dites après la course en Argentine, mais il vaut mieux regarder vers l’avant.

Ce serait bien d’en parler en commission de sécurité puisque nous serons tous ensemble, je suis curieux de connaître l’avis des autres pilotes. J’ai entendu qu’Ezpeleta veut nous parler, mais je ne sais pas ce que ça veut dire. Je ne sais pas si la limite en matière de contact va changer.

Ce n’est pas encore temps de m’asseoir et parler à Marc, peut-être dans le futur. L’état d’esprit est bon, je suis déçu parce que c’était une course difficile et j’aurais aimé ramener quelques points. Remonter en piste est la chose dont nous avons le plus besoin. »

Du côté de Marquez, la volonté est aussi clairement d’avancer même si, en ne manquant pas de rappeler qu’il désirait apprendre de ses erreurs, en quelque sorte, il les avouait.

Marc Marquez : « En course, les conditions étaient assez compliquées et plein de choses se sont produites. Mais je suis un pilote qui aime progresser, qui aime apprendre dans ce cas précis de ses erreurs. J’en ai commis, j’ai été pénalisé et je suis parti m’excuser. Il n’y a plus de soucis de mon côté. Demain il y aura la Commission de sécurité, où nous évoquerons le départ car il y a eu un peu de confusion de ce côté, ainsi que d’autres thèmes.

Chacun a son opinion sur la course de Termas, toutes sont respectables, mais moi je préfère me concentrer sur moi-même, sur mon pilotage et laisser le reste de côté, conclut l’Espagnol. J’ai revu plusieurs fois la course, en tentant d’en ressortir le bien et le mal, de telle sorte à ce que ça ne se reproduise pas à l’avenir. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de