#AmericasGP, Siméon : entre satisfaction et frustration



On savait qu’au guidon du Ducati de 2016, sans les ailerons, précisions-le, la saison de Xavier Siméon ne serait certainement pas de tout repos.

Pourtant, malgré des places pas toujours flatteuses, le belge évite les erreurs avec 3 clean sheet en autant de courses.

Hier, à Austin, Xavier a continué à apprendre sur un circuit compliqué, pour le pilote comme la machine et a même laissé la dernière place à Franco Mobidelli.

Avec le retour en Europe, le pilote Zélos va désormais revenir sur des circuits plus familiers et c’est une excellente nouvelle puisqu’il devrait pouvoir y viser de meilleures performances.

« D’un côté je suis content et de l’autre côté je suis frustré, car nous nous suivions en ligne avec les autres Ducati, avec le pneu dur à l’arrière que je n’avais jamais essayé lors des essais. Nous avons pensé que ce serait un bon choix, mais au début de la course, je n’avais pas beaucoup de confiance. Plus tard, j’ai réussi à accélérer et j’ai eu le même rythme que les pilotes qui roulaient dans le Top 15. C’était un week-end pour acquérir de l’expérience et au cours duquel nous avions parfois un rythme décent. A chaque sortie, j’éprouve plus de plaisir à piloter cette machine, mais je continue à rouler avec une marge de sécurité pour éviter les erreurs. Maintenant, à Jerez, nous allons essayer d’accomplir un autre pas en avant. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de