Stefan Bradl travaille son point faible



Fraichement auréolé de son meilleur résultat dans la catégorie reine (4ème), Stefan Bradl a passé la majeure partie de la journée de tests en Italie à travailler sur son principal point faible, l’accélération. L’allemand a effectué 50 tours de piste et s’est adjugé le septième chrono.

« Nous avons principalement travaillé pour améliorer notre point faible qui est l’accélération. Nous avons également ajustés la géométrie de la moto ainsi que les suspensions. J’ai tout de suite senti la moto plus stable. Lors des dernières courses, la moto était trop nerveuse mais maintenant je me sens bien plus à l’aise, spécialement en sortie de virage. J’ai amélioré mon meilleur temps assez facilement avec des pneus usés, cela prouve que le feeling s’améliore. Je suis malheureusement tombé mais je n’ai rien, je suis ok. J’ai maintenant hâte de me rendre aux Etats-Unis. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments