#SpanishGP : Quand Gigi Dall’Igna parle du Grand Prix à venir et évoque "les encours"..

On le disait hier que la piste de Jerez n’était pas une piste qui permettait à la Ducati de briller.

Cependant elle sera ce weekend à l’occasion du quatrième Grand Prix MotoGP de la Saison, source de renseignements précieux pour le Team Ducati, en vue de parfaire le développement de la Desmosedici 2018.

L’an passé, Jorge Lorenzo y avait décroché une troisième place..cette année, ce dernier doute, ne parvenant à dompter la machine et à avoir un bon feeling avec cette dernière.

De son côté, Andrea Dovizioso avait fini cinquième, confirmant ainsi la difficulté de la machine 2017 a évolué sur ce tracé.

C’est Gigi Dall’Igna, l’ingenieur de Ducati,  qui s’est exprimé chez nos confrères de Sky Sport évoquant le Grand Prix à venir et les encours….

Il a ainsi déclaré :

« Nous espérons avoir une bonne surprise car nous avons bien travaillé cet hiver. Cette piste ne nous est pas favorable mais nous essaierons de limiter les dégâts et ferons du mieux possible. Nous verrons demain ce qui se passe. Le but doit évidemment être le podium. Des améliorations ont été apportées mais tout n’est pas réglé on fera le point lors des tests ».

 Interrogé sur la Honda, il a confié :

 « La Honda est une moto parfaitement équilibrée, elle se porte bien sur différents circuits. On peut dire que c’est la plus polyvalente. Nous allons de notre côté poursuivre nos améliorations pour être vraiment à la hauteur de nos adversaires ».

 Et de poursuivre sur Yamaha et Suzuki en indiquant ceci :

 « Suzuki a fait une percée majeure, a déjà fait deux podiums à la diffrénce de l’an passé où ils n’en ont même pas fait un seul. Cela montre à qule point ils ont progressé. Je pense que c’est la moto qui a le plus progressée même vis-à-vis de nous et de Honda. Quant à Yamaha, pour le moment c’est compliqué de donner un avis, s’ils se sont améliorés ou pas, on verra au Mans et au Mugello. L’année dernière, ils ont été les références du championnat au début. Nous avons progressé tout comme Honda, surtout depuis le Mugello et Barcelone en 2017. Peut-être que Honda a mieux et progresser plus vite que nous dans les tests d’hiver. Je suis curieux d’arriver au Mugello pour voir ce qui va se passer à partir de ce moment de la saison ».

 Et de conclure par les encours…soit sur un accord à venir ou pas avec Andrea Dovizioso, en disant ceci :

« Il n’y a rien d’étrange si un pilote qui est arrivé deuxième l’année dernière essaie d’élever un peu le niveau de la discussion. C’est le jeu. Nous savions que ce serait un renouvellement compliqué pour plusieurs raisons. Soyez assurés que nous trouverons un accord, nous aimons Ducati et Andréa aussi. Il a trouvé en Ducati, la performance qu’il recherchait ».

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de