Rossi : « le pneu tendre accentue mon problème avec l’avant de la moto »



Rossi, au Mugello, s’élançait de la dixième position et malgré cette mauvaise qualification, c’est la première fois, cette saison, que sur le sec, il terminait une course aussi près du podium.

Le problème de l’Italien vient du fait que, contrairement à son équipier, Nicky Hayden, il n’arrive toujours pas à faire fonctionner sa moto sur le pneu tendre. En s’élançant d’aussi loin, il ne peut donc pas pleinement profiter des progrès effectués sur son rythme de course en fin de Grand Prix.       

«Nous rencontrons toujours beaucoup de difficultés lors des séances qualificatives parce que les autres pilotes sont en mesure d’améliorer grandement leur vitesse et leur performance avec le pneu tendre.

Moi, en revanche, j’ai toujours quelques problèmes avec l’avant de la moto. A de nombreuses reprises cette saison, lorsque je passe le pneu tendre, je ne suis pas en mesure d’utiliser le grip supplémentaire parce que ce surplus de grip sur l’arrière accentue ce problème.

C’est pour cette raison que nous souffrons beaucoup pendant les qualifications. Avec une meilleure position sur la grille et un meilleur départ, au Mugello, je me serais battu pour le podium.

C’est dommage, car ça aurait été important de monter sur le podium avec Ducati, ici au Mugello, mais c’est un résultat positif pour l’équipe. Nous sommes optimistes parce que le rythme était bon et il semble que nous disposons d’une meilleure base pour améliorer la moto.

Ca fait maintenant deux courses que je peux rester sur un bon rythme pendant les derniers tours et c’est très important ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments