#SpanishGP, Course Moto2 : C'était le Grand Prix de Baldassarri !

Les pilotes du Moto2 vont être lâchés sur la piste de Jerez Angel Nieto où le soleil a pris ses quartiers pour la journée. Le thermomètre affiche une température ambiante s’élevant à 23 degrés.

Ils s’élancent pour 23 tours.

Alex Marquez part en tête devant Bagnaia et Baldassarri. Nul doute qu’il va vouloir prendre le large au plus vite.

Chute dans le virage 6, de Marini qui emmène l’infortuné Navarro avec lui.

Chute de Granado dans le virage 6 qui laisse décidément du monde au tas.

A noter, belle remontée d’Oliveira, cinquième.

Top 5 après 4 tours : Baldassarri, Binder Marquez et Bagnaiai. Les KTM annoncent d’entrée de jeu la couleur : Oliveira meilleur temps en course.

 Le danger pour Baldassarri n’est plus désormais Marquez mais bien les deux KTM officielles.

Après cinq tours Jules Danilo chute dans le virage 13

Sentant le danger KTM, après second des troisièmes, Baldassarri rafle le meilleur temps en course.

Oliveira prend l’ascendant sur son équipier qui se fait ensuite écarter de la trajectoire par Alex Marquez, le voilà donc quatrième.

A vue des chronos, l’affaire devrait se jouer entre Baldassarri et Oliveira.

Marquez essaie de recoller et de s’accrocher après sept tours : Trio de tête composé de Baldassarri, Oliveira et Marquez dont le chrono passe enfin sous la barre des 1.42

Chute de Fenati au virage 10.

Bagnaia roule isolé et est à plus d’une seconde du trio de tête.

Rebondissement à onze tours du but, Marquez chute au virage 2.

 Tous ses efforts de remontada sont compromis, il abandonne.

A la mi-course Baldassarri mène la danse à huit dixièmes devant Oliveira, Bagnaia lui emboite le pas. Vierge et PASINI complètent le top5

Dani kent chute au virage 1. C’est l’équipier de Quartararo qui est onzième.

A noter que Baldassarri est le seul à pouvoir continuer à tourner en dessous des 1.43 au tour, confirmant ainsi qu’il est bien l’homme du jour en Moto2.

A six tours du final, les positions des leaders sont inchangées : Baldassarri mène, suivent Oliveira, Bagnaia, Vierge et Pasini.

La victoire ne devrait pas échapper à l’Italien.

A quatre tours du drapeau à damiers, Baldassarri assure sa première place en alignant les temps au tour et en tenant à distance son adversaire direct, Oliveira qui est à 2.572s derrière. Bagnaia pointe en arrière-plan à 3.608s.

Chute d’Odendaal dans le virage 13.

Victoire de Baldassarri. Oliveira finit deuxième, Bagnaia troisième. Le top 5 est complété par vierge et Pasini.

  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de