Vinales : Entre Espoir et Désillusion : «Cela fait dix mois que je répète la même chose que je n'ai pas d'adhérence»



Chez Yamaha c’est la soupe à la grimace.. et pour cause.

 En deux semaines ce qui semblait n’être qu’un mauvais souvenir (Vinales finissait second et Rossi quatrième), est revenu tel un cauchemar, plus vif et plus vorace en déception, à commencer par celle de l’Espagnol, Maverick Vinales, exaspéré.

Les problèmes non résolus depuis presque un an par la maison d’Iwata ont refait surface sur le circuit de Jerez et ce n’est pas faute pour les deux pilotes, Roosi et Vinales, d’avoir tiré la sonnette d’alarme…

Rossi pointe du doigt l’électronique. Son coéquipier remet en question le « package M1 », insistant notamment sur les problèmes liés à l’adhérence lorsque les conditions de piste sont très élevées.  Ce qui selon lui, ne va faire que s’accentuer à l’approche de l’été, estimant que çà concernera pratiquement tous les circuits.

Le pilote Espagnol a ainsi confié après la course d’Austin :

« C’est décevant de venir d’Austin motivé et impatient. Notre position est de se battre pour le podium et accumuler des points pour la victoire. Ce que nous montrons aujourd’hui ne correspond pas à ce que nous sommes capable de faire vraiment. Je sais parfaitement que si les choses fonctionnent, nous pouvons nous battre pour des victoires, mais maintenant nous sommes de retour. Les rivaux nous ont dépassés assez. Nous devons donc continuer à travailler ».

Et de poursuivre, mécontent :

« Cela fait dix mois que je répète la même chose que je n’ai pas d’adhérence … J’essaie de tout faire et au final le problème est le même, la moto n’accélère pas, ça ne veut dire qu’une chose, l’électronique ne marche pas, c’est sûr. Je dois changer le style de conduite deux ou trois fois au cours du week-end pour essayer de faire fonctionner la moto, cela me perturbe car je sais que nous ne sommes pas à 100% ».

On vous rappelle que vous pouvez gagner vos places pour le Grand Prix de France en participant à notre concours.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de