#FrenchGP, Moto3, Course : Le Malheur des uns fait le Bonheur des Autres, Albert Arenas Vainqueur !



En ce dimanche matin, jour de Grand prix Moto au Mans, le soleil inonde le circuit, et le public est venu en masse. La température ambiante est de 17 degrés. La piste affiche déjà une température de 29 degrés.

Les pilotes Moto3 vont s’élancer pour 22 tours sous l’œil attentif de Valentino Rossi. Martin partira en pole. Il devance Kornfeil et Bastiannini.

Le premier tour s’achève sans accroc si ce n’est le pilote japonais Masaki qui a manqué chuter.

Kornfeil prend la tête en dépassant Martin. Bezzecchi, troisième lui emboite le pas. Di Giannantonio, quatrième.

Après deux tours, Martin reprend son bien mais visiblement Kornfeil n’a pas dit son dernier mot.

Livio Loi, le belge, est rappelé dans les stands pour avoir anticiper le départ. Chute de Rodrigo dans le virage 8.

Après quatre tours, Bezzecchi réalise le meilleur temps en course. Il prend la seconde place derrière Martin. Très vite, il lui vole la vedette en s’emparant de la première place. Di Giannantonio profite de l’occasion pour passer second devant Martin mais ce dernier ne se laisse pas faire et récupère immédiatement sa seconde place…çà chauffe sur la piste !

Kornfeil chute peu à peu dans le classement il est cinquième.

Après huit tours, les positions se déclinent ainsi : Bezzecchi, Martin, Di Giannantonio, Bastiannini et Kornfeil. Ces cinq pilotes se battent, sans conteste pour la victoire. Personne n’a l’intention de lâcher quoi que ce soit.

Chute de Bulega dans le virage 3.

Kornfeil écope d’une pénalité de 1,3 s en fin de course, pour avoir roulé en dehors des limites de la piste, nous sommes à onze tours du but.

Même punition pour Antonelli qui écope pour sa part d’une sanction de 1,8s en fin de course. Il se positionne pour l’heure, sixième.

A neuf tours du final, chute de Dalla Porta dans le virage 8.

Martin passe en tête à huit tours du drapeau à damiers. Le suivent Bezzecchi, Di Giannantonio et Bastiannini. Ça se frictionne entre les deux et Bezzecchi reprend la première place.

A cinq tours du final, les positions sont les suivantes : Martin, Bezzecchi, Bastiannini, Di Giannantonio, Kornfeil, Antonelli.

Mais Bezzecchi ne s’en laisse pas conter et veut cette victoire, il repasse en tête à trois tours du but. Martin ne baisse pas la garde et est aussi déterminé que l’Italien, il reprend la première place.

Chute de Bastiannini dans le virage. Kornfeil rebondit sur la moto au sol et parvient à rester sur sa moto et réintègre la pistecomme si de rien n’était. Incroyable !

Dans le dernier tour, Bezzecchi et Martin s’s’accrochent, les deux vont au tapis. Bezzecchi semble s’être blessé.

Victoire de Arenas car Di Giannantonio écope d’une pénalité de 3s pour avoir roulé en dehors des limites de la piste dans le virage 9. Second Migno. Troisième Ramirez. Quatrième, Di Giannantonio, cinquième Antonelli et sixième Kornfeil. Livio Loi finit dernier.

Au classement du Championnat du Monde des pilotes , Bezzecchi garde la tete devant Di Giannantonio.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de