Mir ne devrait pas signer chez Honda…Suzuki tient la corde



C’est une information de nos confrères de Motorsport Espagne et elle vaut son pesant d’or puisqu’elle aura des conséquences sur le futur de plusieurs des « big » de la catégorie.

En effet, selon eux, lorsque Joan Mir, troisième du Grand Prix de France Moto2, a remporté le championnat du monde Moto3, il a signé un contrat dans lequel une clause précisait que Honda disposait de la primeur pour s’attacher ses services à condition d’égaler au minimum la meilleure offre de n’importe quel constructeur.

Cette clause, devait toutefois être levée pour le 24 mai, chose qui, toujours selon nos confrères, n’a pas été faite.

Le champion espagnol serait désormais à un souffle de signer un contrat portant sur les deux prochaines saisons avec Suzuki.

Si elle intervient, cette signature fermerait alors les portes à Iannone, qu’on dit proche d’Aprilia et à Lorenzo, qu’on dit proche d’une Yamaha, probablement d’usine, chez VDS mais augmenterait les chances de Pedrosa de demeurer chez Honda.

A suivre !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store