2019 : Suzuki choisirait Mir plutôt que Iannone

Joan Mir serait plus que jamais proche de trouver un accord avec Suzuki. L’Espagnol roulerait ainsi aux côtés d’Alex Rins l’an prochain.

« Je voudrais ne pas passer trop d’années en Moto2. […] Le souhait serait d’un an, mais c’est très difficile. » Dès cet hiver, Joan Mir avait annoncé la couleur : il ne voulait pas s’éterniser en catégorie intermédiaire. Il semble que les ambitions de l’Espagnol soient en train de se concrétiser : selon des informations relayées par Speedweek, il serait plus proche que jamais de trouver un accord avec le Team Suzuki Ecstar.

Après avoir misé sur Maverick Viñales puis Alex Rins, Suzuki serait donc en passe de recruter un nouveau jeune espagnol dans ses rangs. À bientôt 21 ans, Joan Mir est champion du monde Moto3 sortant et vient d’obtenir, au Mans, son premier podium en catégorie Moto2. Très largement classé meilleur rookie après cinq Grands Prix, il devrait n’avoir aucune concurrence pour ce rang.

L’arrivée de Mir chez Suzuki se ferait donc aux dépens d’Andrea Iannone. Après avoir passé quatre années sur la Desmosedici puis deux au guidon de la GSX-RR, l’Italien va devoir rebondir ailleurs. Les dernières informations l’annoncent chez Aprilia Gresini à la place de Scott Redding, pour qui la situation est difficile. Mais Danilo Petrucci, pas assuré de récupérer la Ducati d’usine de Jorge Lorenzo, louche aussi sur la RS-GP.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de