#ItalianGP, Moto2, QP : Pasini comme à la maison



Et si l’histoire se réécrivait ? Vainqueur du Grand Prix d’Italie l’an dernier, Mattia Pasini partira depuis la pole position dimanche au Mugello.

Il y a un an, Mattia Pasini remportait un splendide Grand Prix Moto2 d’Italie pour le plus grand bonheur du public. À domicile, le pilote Italtrans est prêt à faire le doublé. Il aime le circuit du Mugello et l’a prouvé ce samedi en allant claquer la pole position en 1’51.575. Il n’est passé qu’à 61 millièmes du record absolu de Sam Lowes, qui tient donc toujours (1’51.514). Sa pole, Pasini l’avait claquée avant même le dernier run des pilotes, qui se sont gênés dans le trafic du peloton.

Toujours en quête du premier podium de sa carrière – il a terminé quatrième au Mans –, Marcel Schrotter a échoué à 30 petits millièmes du temps de Pasini. Troisième, Alex Marquez est lui aussi dans un chrono quasi-identique (+0.067). Il faut regarder du côté du leader du championnat, Francesco Bagnaia, pour voir les premiers écarts : le pilote du Sky Racing Team VR46 est quatrième à 346 millièmes de la pole.

Derrière lui suit une armée de pilotes italiens avec dans l’ordre Simone Corsi, Romano Fenati (meilleur rookie), Luca Marini et Lorenzo Baldassarri. Homme fort des essais libres, Joan Mir ne partira finalement qu’au neuvième rang. Déception, aussi, chez Sam Lowes, qui a été gêné et se présentera quatorzième sur la grille. Que dire de Fabio Quartararo, qui aurait pu rentrer en deuxième ligne au lieu d’être seizième… s’il n’avait pas été lui aussi gêné.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de