S'il veut le titre, Pasini doit l'emporter au Mugello

En pole pour la première fois de la saison au Mugello, Mattia Pasini doit saisir l’occasion de reprendre de points sur Francesco Bagnaia s’il veut jouer le titre.

L’an dernier, Mattia Pasini n’a pas pu jouer le titre à cause de son mauvais début de saison : il n’avait marqué aucun point lors des trois premiers Grands Prix, quand le champion Franco Morbidelli en comptait déjà 75. Cette fois, le bilan du pilote Italtrans est meilleur : il occupe la cinquième place du classement avec 58 unités au compteur après cinq courses.

Problème : devant, Francesco Bagnaia domine de la tête et des épaules. Le leader du championnat compte déjà 98 points sur 125 possibles. Pasini a donc 40 longueurs de retard sur la première place du classement, alors que le premier quart du calendrier est passé. Autant dire que pour l’Italien, il va falloir saisir toutes les occasions de reprendre du terrain sur Bagnaia s’il veut briguer la couronne.

Ça tombe bien, Mattia est en pole position ce week-end, sur un circuit du Mugello où il avait gagné l’an dernier. D’où, pour lui, l’importance d’une victoire sur ce Grand Prix d’Italie. Elle lui permettrait de commencer à reprendre des points aux favoris, d’autant plus que Miguel Oliveira est en difficulté (qualifié onzième) et que Marcel Schrotter peut s’insérer entre les cadors. À l’inverse, un échec de Pasini serait une très mauvaise opération au classement. Sur un circuit qui lui est favorable, repartir avec deux GP de retard sur Bagnaia pourrait déjà être décisif dans la course à la couronne.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de