#ItalianGP, Course MotoGP : Lorenzo fait gagner la Ducati au Mugello !



Le beau temps est de la partie en Italie, sur le circuit du Mugello à l’occasion du Grand Prix MotoGP.

Il fait 28 degrés dans l’air et la température de la piste s’élève à 53 degrés.

Et c’est un Italien et non des moindres, Valentino Rossi, qui s’élancera depuis la première position de la grille de départ.

Devant son public, il aura à cœur d’être vainqueur mais pourra-t-il l’être ayant indiqué lui-même qu’il manquait de rythme.

Marc Marquez, Leader du Championnat du Monde, partira second, Vinales partira troisième.

Les pilotes vont s’élancer pour 23 tours. 

Marquez fait un écart et revient sur la piste en jouant des coude sur Petrucci.

Lorenzo prend le meilleur et mène le peloton de furieux. Second Rossi, troisiième Marquez, Iannone, quatrième, Dovizioso, cnqiuième, sixième, Rins, septième Petrucci, huitième Crutchlow, neuvième Zarco et dixième Vinales, bien dommage pour celui qui avait réussi à se glisser sur la première ligne de la grille de départ.

Chute de Pedrosa dans le virage 2. Chute de Redding et d’Abraham dans le virage 15. Chute de Miller dans le virage 4.

Marquez passe Rossi et prend la seconde place, il part à la poursuite de Lorenzo. Chute de Luthi dans le virage 15.

Après deux tours, Marquez part à la faute en tombant dans le virage 10, il repart et est classé dix-huitième. Lorenzo assure sa première place, Rossi lui emboite le pas et Dovizioso est troisième.

Dovizioso élève le rythme et passe Rossi, il est désormais second.

Il remonte sur son coéquipier, Lorenzo avec difficulté, L’Espagnol étant très rapide. Il tient le cap le Majorquin avec une seconde d’avance.

Après cinq tours, Rossi fait subitement un écart et laisse s’infiltrer Iannone en embuscade. Il est désormais troisième

Zarco est loin dans le classement, à la dizième position, ce n’est pas un bon weekend pour le Français.

Xavier Siméon résiste tant bien que mal à Marquez qui parvient à le passer, il est désormais dix-septième.

A douze tours du but, Rossi a du mal à garder le rythme, il se fait passer par Petrucci sans difficulté. Il a désormais Rins qui le suit de près. Triplé Ducati en vue ?

Lorenzo prend la poudre d’escampette, donnant le sentiment que Dovizioso n’a pas les moyens d’aller le chercher. Il a 1,7s d’avance.

A neuf tours du final, Lorenzo mène la danse devant Dovizioso, Petrucci et Rins quatrième, qui a pris l’ascendant sur Rossi cinquième. Sixième, Iannone, septième Crutchlow, huitième Vinales, neuvième Bautista et dixième Zarco.

Vu le rythme imposé à ses poursuivants, Lorenzo va gagner sur une Ducati alors qu’il est annoncé en partance pour un Team Satellite au guidon d’une Yamaha en 2019.

Rossi ne lâche rien et repasse Petrucci à six tours du drapeau à damiers, il est ainsi potentiellement sur le podium. Iannone en profite pour prendre le meilleur sur Petrucci et s’empare de fait de la quatrième place.

Lorenzo enfonce le clou, son avance est de 4s sur son coéquipier, Dovizioso qui ne parvient pas à revenir.

Iannone a le vent en poupe et bataille contre Rossi pour la troisième place sur le podium, en vain. Il faut dire que ces derniers temps, Iannone a pris goût aux podiums excepté au Mans ou il a chuté.

 A trois tours du drapeau du damier, le classement provisoire est le suivant : Lorenzo, Dovizioso, Rossi, Iannone, Rins, Crutchlow, Petrucci, Vinales, Bautista et Zarco.

Abandon d’Aleix Espargaro lâché une nouvelle fois par sa machine. 

Dernier tour, Lorenzo va renouer avec la victoire depuis 2016, la première avec Ducati depuis son arrivée en 2017. C’est fait ! Il gagne devant Dovizioso et Rossi qui était en embuscade derrière et qui finit troisième sur le podium. Suivent, Iannone, Rins, Crutchlow, Petrucci, Vinales, Bautista et Zarco dixième.

Marquez finit seizième, hors des points.

Au Championnat du Monde : Marquez, premier, Rossi, second,Vinales troisième et Dovizioso quatrième.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de