Selon Carmelo Ezpeleta, le futur du MotoGP sera connu à la fin de l’été



A force de parler des transferts, de la recherche, des développements, des prix de location, des salaires mirobolants et des opérations financières en tous genres, on en viendrait presqu’à oublier que cette saison, nous avons assisté à la naissance de la catégorie des CRT.

Si certaines de ces motos ont parfois des performances qui peuvent faire sourire, elles pourraient pourtant gagner en compétitivité si, comme annoncé par Shuhei Nakamoto, le vice-président du HRC, Honda décidait de s’en mêler.

Dans ce cas-là, on pourrait très vite devoir arrêter de les appeler CRT mais ça ne dérange pas Carmelo Ezpeleta car son but était de faire tomber le prix des machines afin d’attirer plus de concurrents et ce, quel que soit le moyen pour y arriver !

« D’une façon ou une autre, les CRT risqueront toujours de disparaître. Je ne pense pas que nous garderons toujours deux règlements différents et deux types de motos. Les CRT ont servi d’étape intermédiaire, elles pourraient être remplacées par les motos «clients» de Honda et donc, on en reviendrait à un système unique de réglementation avec des moteurs similaires et des motos qu’on appellerait CRT ou autrement.

La saison prochaine sera très semblable à celle écoulée, à la différence que nous aurons un ECU disponible pour tous les participants. J’imagine que les motos des constructeurs ne l’utiliseront pas, mais je pense que ce sera un avantage pour les CRT et un pas de plus vers une performance plus proche de celle des prototypes. C’est le premier changement. Pour 2014 et 2015, nous sommes actuellement occupés à prendre les décisions, qui devraient intervenir vers la fin de l’été ou au début octobre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Source : motocuatro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de