Gresini, Forward ou Italtrans, les différentes options de Toni Elias



Toni Elias, premier champion du monde Moto2 de l’histoire, est actuellement à pied après avoir jeté l’éponge chez Aspar.

On sait depuis quelques temps qu’il pourrait retrouver une selle chez Gresini, l’écurie avec laquelle il a remporté la couronne en 2010.

Le problème est que, bien entendu, il retrouverait également une Suter avec laquelle il n’a jamais pu trouver la moindre affinité.

Dès lors, deux autres alternatives se présentent à lui. La première chez Forward, en remplacement de Takahashi. En effet, il y a quelques semaines, Giovanni Cuzari, le patron de la structure italienne, nous confiait qu’il ne pouvait pas se satisfaire des prestations actuelles du Japonais et depuis lors, les choses ne se sont pas v raiment améliorées (lire ici).

La seconde chez Italtrans où il pourrait remplacer Nakagami, même si ce dernier a été relativement performant au Mugello.

Dans ce dernier cas cependant, il pourrait y avoir un problème dû au fait que l’écurie italienne roule avec des Kalex et que Sito Pons, qui est en dispute avec Elias depuis que ce dernier, en 2009, avait passé outre le préaccord son écuire, Pons Racing, pour finalement signer chez Gresini, est membre de Kalex Engineering et qu’il pourrait mettre son véto à l’arrivée de son compatriote.    

Quoi qu’il en soit, il lui reste un peu de temps pour trouver une solution puisque le prochain Grand Prix, pour le Moto2, n’aura lieu que le 19 août, à Indianapolis.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : motocuatro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de