Schwantz prévient : Rins et Mir devront travailler en équipe



Joan Mir et Alex Rins feront équipe dans le Team Suzuki Ecstar l’an prochain. Kevin Schwantz est persuadé que c’est une bonne affaire si les deux Espagnols travaillent ensemble.

« Je voudrais ne pas passer trop d’années en Moto2. […] Le souhait serait d’un an, mais c’est très difficile. » Dès cet hiver, Joan Mir avait annoncé la couleur : il ne voulait pas s’éterniser en catégorie intermédiaire. Le champion du monde Moto3 n’y aura finalement passé qu’un an puisque l’on sait depuis maintenant une dizaine de jours qu’il roulera en MotoGP chez Suzuki. en 2019

Vainqueur de 11 Grands Prix Moto3 entre 2016 et 2017, actuel sixième – et meilleur rookie – en Moto2, l’Espagnol aura 21 ans lorsqu’il grimpera pour la première fois de sa carrière sur la GSX-RR. Après avoir déjà fait monté Maverick Viñales puis Alex Rins, Suzuki fait à nouveau le choix de la jeunesse.

« Joan a démontré en Moto3 et Moto2 qu’il a la motivation, la vitesse et qu’il est intelligent », croit savoir Kevin Schwantz, pour qui, comme il le déclare auprès de Marca, c’est « un bon coup pour Suzuki. Ils ont une équipe de jeunes, cela donne pas mal de possobilités pour le futur. J’espère que tout va aller pour le mieux et que le dévelopement de la moto va bien se passer, pour que Suzuki puisse lutter pour le mondial. Ils en sont capables ».

En 2019, Mir aura tout à apprendre et pourra se permettre des erreurs. Son coéquipier Alex Rins sera lui dans une situation différente. Les choses devront mieux se passer qu’en 2018 où, en dépit d’une évidente pointe de vitesse, le pilote Suzuki enchaîne les fautes – déjà quatre résultats blancs. « Il aura la pression parce que ce sera sa troisième anée sur la moto et qu’il sera le leader de l’équipe. »

« Le plus important sera la communication entre les pilotes, affirme Schwantz. Ils sont jeunes et vont se battre pour gagner tout ce qu’ils peuvent, mais la seule manière d’y arriver est de travailler en équipe. Ils doivent partager leurs données, parler tranquillement de ce qu’ils ressentent sur la moto. C’est la seule manière de se rapprocher de ceux qui sont devant. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store